Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Escherichia coli continue de faire des victimes




La Russie a interdit jeudi l'importation de légumes frais en provenance de l'Union européenne en raison de l'épidémie due à la bactérie Escherichia coli, ce qui lui a valu une vive réaction de Bruxelles.
Les autorités sanitaires allemandes estiment que l'épidémie, qui a tué 17 personnes et touché plus de 1.500 Européens dans huit pays, pourrait durer des mois et que sa cause exacte ne sera peut-être jamais découverte.
L'Allemagne n'a pas annoncé de nouveau bilan jeudi, jour férié outre-Rhin, mais des médias ont rapporté mercredi soir qu'une 17e personne était décédée.
Moscou avait déjà interdit les importations de légumes en provenance d'Allemagne et d'Espagne pour échapper à l'épidémie, que les autorités de Hambourg, épicentre de la crise, ont imputée à des concombres espagnols avant que Berlin ne démente.
«Une interdiction d'importer des légumes frais des Etats membres de l'UE prend effet ce (jeudi) matin», a déclaré Guennadi Onichtchenko, directeur de l'agence russe de défense des consommateurs, selon l'agence de presse Interfax.
Un porte-parole de la Commission européenne a répondu que le commissaire à la Santé John Dalli enverrait «une lettre aux autorités russes dans les heures qui viennent pour dire que c'était disproportionné».
Outre l'interdiction désormais valable pour toute l'UE, que les douaniers russes ont été chargés de faire respecter, des légumes européens ont été retirés du marché, a précisé Guennadi Onichtchenko, invitant ses concitoyens à préférer les produits locaux.La France, l'Allemagne et la Pologne sont les premiers pays exportateurs de fruits et légumes vers la Russie, a dit le porte-parole de la Commission, Frédéric Vincent.
L'Institut Robert Koch (RKI), établissement de référence en Allemagne pour la santé publique, a concédé jeudi que la source exacte de la maladie ne serait peut-être jamais découverte.
«Je pense que le nombre (de cas) va diminuer mais je ne sais pas combien de temps cela prendra», a dit son directeur, Reinhard Burger, à la BBC Radio.
«Cela pourrait prendre des semaines ou des mois et je ne suis pas sûr que nous pourrons vraiment trouver la source» de l'épidémie, a-t-il ajouté.
Le RKI a signalé 365 nouveaux cas mercredi, dont un quart ont donné lieu à une complication potentiellement mortelle.
«Selon les dernières informations en provenance d'Allemagne dont nous disposons, il semble que l'épidémie soit sur le déclin», a assuré le commissaire européen à la Santé, s'adressant à la presse à Bruxelles.
Tous les malades habitent en Allemagne ou reviennent de séjour dans ce pays.
Les experts de l'Union européenne disent avoir été surpris par l'ampleur de l'épidémie, qui a atteint les Etats-Unis avec trois cas signalés.
Denis Coulombier, directeur de l'unité surveillance et réponse au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM), relève que les études menées jusqu'ici montrent un fort lien entre les symptômes et la consommation de légumes frais.
«Que l'on ait un nombre si élevé de cas graves montre qu'il y a probablement eu une large contamination à embranchement», dit-il dans un entretien accordé à Reuters.
«Cela a pu se passer à n'importe quel moment entre l'exploitation et l'assiette - dans le transport, l'emballage, le nettoyage, chez les grossistes ou les marchands -, n'importe où dans la chaîne alimentaire», ajoute-t-il. 

REUTERS
Vendredi 3 Juin 2011

Lu 219 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs