Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Errachidia : Une veuve octogénaire fait authentifier son acte de mariage




Elle a quatre-vingt ans et vient, mardi à Errachidia, de légaliser son mariage, consommé pourtant depuis 68 ans. Lakbira Khouya, dont le mari est décédé en décembre dernier, en était fière et contente.
La campagne nationale d’authentification des actes de mariage, initiée partout dans le Royaume par le ministère de la Justice, lui a été d’un grand bénéfice. Elle, dont l’aînée de ses quatre enfants a 51 ans, n’avait jamais cru avoir besoin d’un acte de mariage. Plusieurs procédés administratifs nécessitaient, en fait, l’existence d’un tel document. Venue tôt le matin au site où le tribunal de première instance a installé une tente, érigée en tribunal “ambulant”, Lakbira, encore vêtue de son voile blanc en signe de deuil, avait besoin de l’aide de Mohamed, son petit-fils de 24 ans, sur lequel elle s’appuyait. Elle a suivi méticuleusement l’audience “mobile”,  examinant une cinquantaine de dossiers relatifs à l’authentification d’actes de mariage. “A l’époque, personne ne pensait authentifier son mariage par un acte administratif, il suffisait de témoins et d’une cérémonie à laquelle prenaient part tous les voisins et de lire la Fatiha », a-t-elle confirmé, en  amazigh. Une fois que le gouverneur de la province Mohamed Amghouz, présent lors de cette cérémonie, lui a délivré son document, Lakbira l’a longuement scruté et examiné comme si elle tenait à s’assurer de son authenticité, tellement elle attendait ce jour sans pareil.
Son petit-fils explique, lui, que toute la famille attend impatiemment ce document, plusieurs procédures administratives en dépendent.
Outre Lakbira qui était apparemment la plus âgée, plusieurs couples se sont présentés, parfois accompagnés de leurs enfants à l’âge d’être scolarisés, pour tirer profit de cette campagne nationale d'authentification des actes de mariage, qui concernera des milliers de personnes au Royaume.
"Par cette campagne d'authentification des actes de mariage, le ministère vise essentiellement à rapprocher l'appareil judiciaire des citoyens et à leur prouver que la justice est à leur service", a indiqué Abdelaziz Esserif, président du tribunal de première instance à Errachidia.
Une centaine d'audiences ont été tenues sur l'ensemble du territoire national, sous le signe "Authentification du mariage: une protection de la famille" ; l'objectif étant de généraliser cette mesure, conformément à l'article 16 du Code de la famille.
Par ailleurs, la coïncidence de cette campagne avec la date du 8 mars n'est pas fortuite, mais voulue, dans la mesure où l'on compte ainsi rendre hommage aux Marocaines qui sont souvent victimes de cette pratique ancestrale, et ne jouissent pas souvent de leurs droits légitimes, faute  de documents légaux.

Mustapha Elouizi (MAP)
Jeudi 10 Mars 2011

Lu 551 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs