Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Errachidia : De l’énergie renouvelable pour l’Oasis des sports




Errachidia : De l’énergie renouvelable pour l’Oasis des sports
Le projet prometteur de l’Oasis des sports sera doté d’un système d’énergie  renouvelable. Une nouvelle qui vient à point nommé, agrémenter les discussions sur le bienfait de ces énergies alternatives. Dans ce cadre, la commission chargée de l’habitat, de l’environnement  et des établissements publics du Conseil de la ville d’Errachidia a ainsi organisé une réunion pour approbation de la convention spéciale sur le développement des ressources hydriques et des énergies renouvelables concernant  le  projet de l’Oasis des sports de la ville d’Errachidia. L’objectif  de cette réunion  est d’assurer les besoins nécessaires  en eau et énergie propre pour réaliser ce projet. Les membres de la commission ont examiné  la possibilité d’adduction en eau pour l’irrigation des espaces verts,  des palmiers et oliviers,  et des pelouses de  terrains de sport par la conservation des eaux de pluies et  la réutilisation des eaux usées de la ville d’Errachidia.
Ils ont en outre étudié la mise en place d’un  réseau d’irrigation au goutte-à-goutte, ainsi  que l’alimentation de l’Oasis des sports d’Errachidia en énergie renouvelable. Le régime est simple et concerne le recours aux énergies solaires et au matériel économisant l’électricité ainsi que le suivi de la qualité des eaux par un laboratoire spécialisé. Toutefois, les études et réalisations des travaux  prévus entre 2010 et  2012, nécessiteront un financement estimé à 11 millions de dirhams répartis comme suit :
-collecte des pluies pluviales et traitement des eaux usées : 3 millions de dh
- mise en place du réseau goutte-à-goutte : 200.000 dh
- forage et prospection des eaux souterraines : 800.000 dh
- alimentation en énergie solaire et en matériel : 6,5 millions de dh
- suivi de la qualité des eaux et des sols : 500.000 dh.
Initié pour un coût global de 40 millions dh, ce complexe comprend un terrain de football conforme aux standards de la Fédération internationale, et deux terrains polyvalents (basketball, handball, volleyball et minifoot…), une piscine semi-olympique et d’autres dépendances.

Aziz Laafou
Samedi 1 Mai 2010

Lu 1054 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs