Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Eradiquer l’hépatite virale en tant que problème de santé publique

Un Sommet mondial pour accélérer l’élimination de l’infection




Elaborer des programmes nationaux de lutte pouvant, au bout du compte, éliminer l’hépatite virale en tant que problème de santé publique. Telle a été une des principales recommandations des participants au premier Sommet mondial jamais organisé sur l’hépatite, coparrainé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la World Hepatitis Alliance.
Plusieurs responsables politiques, groupes de patients, médecins et autres parties prenantes représentant une soixantaine de pays ont pris part à ce sommet mondial, le premier de haut niveau à s’intéresser spécifiquement à l’hépatite.
Il faut dire que  l’hépatite virale touche environ 400 millions de personnes et 1,45 million en meurent chaque année, ce qui en fait l’une des principales causes de mortalité dans le monde. « Les hépatites B et C sont à l’origine d’environ 80% des cancers du foie, mais la plupart de ceux qui ont une hépatite virale chronique ignorent qu’ils sont porteurs de l’infection », rappelle l’OMS.
Selon des chiffres d’une enquête réalisée par  l’Association « SOS Hépatites Maroc», les hépatites B et C toucheraient respectivement 1% et 3% de la population marocaine. Cette organisation indique, par ailleurs, que  90% des porteurs de ces virus ne sont pas diagnostiqués.
Organisée du 2 au 4 septembre courant à Glasgow, sous l’égide du gouvernement écossais, cette importante réunion entendait attirer l’attention sur l’approche de la santé publique contre l’hépatite virale et à devenir un forum central pour que les pays partagent leurs expériences et leurs meilleures pratiques, afin de faire progresser rapidement les ripostes nationales. Le but étant d’aider ces derniers « à renforcer l’action pour la prévention des infections par les virus de l’hépatite virale et de veiller à ce que les sujets infectés bénéficient du diagnostic et du traitement », a indiqué l’OMS.
Au cours de cette rencontre de trois jours, l’instance onusienne de la santé a présenté un nouveau manuel pour l’élaboration et l’évaluation des plans de lutte contre l’hépatite virale. L’occasion pour les responsables politiques et les autres parties prenantes de discuter du projet OMS de stratégie mondiale du secteur de la santé sur l’hépatite virale, fixant des cibles pour l’horizon 2030. « Celles-ci visent une baisse de 90% du nombre de nouveaux cas d’hépatite B ou C chronique, une baisse de 65% du nombre de décès dus aux hépatites B et C et le traitement de 80% des personnes éligibles porteuses d’infections chroniques par les virus de l’hépatite B ou C », précise l’OMS.
Pour l’organisation, il ne fait aucun doute que la mise en place d’une action globale, avec des fonds suffisants, représente un défi majeur pour de nombreux gouvernements confrontés à une forte charge des maladies liées à l’hépatite.
«Nous savons comment prévenir l’hépatite virale, nous avons un vaccin sûr et efficace contre l’hépatite B et nous disposons maintenant de médicaments efficaces pour guérir l’hépatite C et maîtriser l’infection par le virus de l’hépatite B. Pourtant, l’accès au diagnostic et au traitement est insuffisant ou manque totalement dans de nombreuses régions du monde», a déploré le Dr Gottfried Hirnschall.
Directeur à l’Organisation mondiale de la santé du Programme mondial de lutte contre l’hépatite, ce dernier espère que ce sommet servira de prise de conscience « pour établir une dynamique visant à prévenir, diagnostiquer, traiter et finalement éliminer l’hépatite virale en tant que problème de santé publique.»

Alain Bouithy
Samedi 5 Septembre 2015

Lu 1232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs