Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec le comédien et réalisateur Mohamed Nadif : Je relis « Crime et châtiment » de Dostoïvski




Entretien avec le comédien et réalisateur Mohamed Nadif : Je relis « Crime et châtiment » de Dostoïvski
Ils sont comédiens, réalisateurs, artistes peintres, romanciers, poètes et nouvellistes, tous avec pour qualité commune : la création. Libé les rencontre pour vous parler de leurs derniers travaux et vous informer de quelques activités estivales. Mohamed Nadif trace ici les frontières entre comédien et réalisateur…

Libé : Parlez-nous de votre dernier film cette saison ?

M. N : Mon dernier film est en chantier depuis trois ans. Il s’agit de « Andalousie, mon amour ! » (Al Andalus mounamour !), mon 1er long-métrage. La 1ère année a été consacrée à l’écriture du scénario et à la recherche d’un financement, la suivante, à la préparation et au tournage, et cette année à la post-production et à la sortie en salle au Maroc. Au fond, cette expérience  a démarré bien avant, à Paris, suite à ma rencontre avec Omar Saghi, l’auteur du scénario du film. Brièvement, c’est une comédie qui traite de l’immigration clandestine, mais d’une manière singulière, c’est-à-dire à la fois grave et cocasse proche de la comédie à l’italienne. Il s’agit, et sans vendre la mèche, de deux jeunes étudiants de Casablanca, Saïd et Amine, qui rêvent d'Europe. Ils se retrouvent dans un petit village au Nord du Maroc. Avec l'aide d’un instituteur, ils prennent une barque pour la côte européenne.  Mais ils font naufrage. La mer rejette Amine sur la côte du village. Saïd échoue sur une plage andalouse. Mais l’Andalousie semble étrange pour Saïd. Et Amine, dans le village marocain, observe d'étranges phénomènes... 

Réalisateur, acteur, scénariste… quel statut aimes-tu le plus ?

J’ai toujours voulu et aimé être acteur. D’ailleurs, je suis lauréat de l’Institut supérieur d’art dramatique d’animation culturelle (ISADAC) en tant qu’acteur. Le statut de metteur en scène de théâtre, en premier lieu, s’est imposé à moi parce que j’étais à la recherche d’un choix esthétique qu’on ne me proposait pas en tant que comédien, surtout que je jouais dans mes pièces. C’est aussi une initiative personnelle pour travailler en tant qu’acteur, et faire travailler d’autres, bien sûr.  Quand je suis passé à la réalisation, j’ai continué à passer devant et derrière la caméra. Bref, quand on a l’occasion de faire les trois, c’est-à-dire, écrire, réaliser et jouer, c’est une expérience riche et formidable.

Ramadan est-il pour vous un mois de travail ou de repos ?

Ramadan est un mois de spiritualité et de recueillement. Mes habitudes ne changent pas beaucoup.  Mais ces dernières années, le Ramadan coïncide avec les vacances d’été. Pour moi, c’est un peu de travail, surtout le matin, et plus de repos l’après-midi. Car, l’après-midi, je ne suis pas du tout rentable.

Quel livre vous accompagne-t-il en cette saison estivale ?

Je relis en ce moment, avec un grand plaisir, « Crime et châtiment » de Dostoïvski. En fait, je suis allé à la médiathèque pour emprunter des livres pour mes enfants et moi. J’ai vu  une personne qui le restituait. Ça m’a donné  envie de le redécouvrir parce que je l’ai lu très jeune.
 

Propos recueillis par Mustapha Elouizi
Mardi 2 Août 2011

Lu 895 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs