Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec le comédien Abdeslam Bouhcini : Je suis partagé entre télévision marocaine, feuilleton arabe et cinéma international




Entretien avec le comédien Abdeslam Bouhcini :  Je suis partagé entre télévision marocaine, feuilleton arabe et cinéma international
Ils sont comédiens, réalisateurs, artistes peintres, romanciers, poètes et nouvellistes, toutes et tous tiennent pour qualité commune : la création. Libé les rencontre pour parler de leurs derniers travaux et informer de quelques activités estivales. Bouhcini évoque l’ambiance du tournage d’Al Farouk», auquel il a pris part aux côtés de plusieurs comédiens arabes :

 Libé : Où est-il passé le «Mejdoub» du cinéma marocain ces derniers temps ?

Abdeslam Bouhcini : Je suis toujours présent. J’ai une série de projets que je suis en train de réaliser un peu dans l’ombre. Je suis partagé entre le cinéma international, la télévision arabe ainsi que quelques productions  marocaines. Je viens d’achever le tournage d’une série française pour Canal Plus "Kaboul kitchen", et je me trouve actuellement à Damas pour les besoins du feuilleton « Al Farouk » réalisé par le grand Hatim Ali.

 De quoi parle « Al Farouk » ?

 Il s’agit de la forte personnalité du compagnon du prophète Omar Ibn Al Khattab. J’interprète un rôle principal. J’étais choisi dans un casting parmi de nombreux comédiens arabes. Nous tournons dans la région de Damas, les conditions de tournage sont appropriées, mais la situation est difficile, en raison des manifestations et protestations quotidiennes. Il faut avouer que ce qui se passe ailleurs dans les autres villes, notamment à Hama, impacte le côté  psychologique : une grande pression sur toute l’équipe. L’on est actuellement en train de tourner les dernières séquences.

Et votre rôle dans ce feuilleton ?

 Il s’agit d’Abdallah Ibn Souhail, fils de Souhail Ibn Amr, qui reste l’un des premiers jeunes Koraichis à s’être reconvertis en Islam et à avoir défendu la da’wa. Il l’a fait bien avant son père, et va même prendre part à la grande et célèbre bataille de Badr, alors que son père était de l’autre côté. C’est vraiment très complexe, dans la mesure où le personnage demande une grande présence psychologique.

 L’on a pu savoir que tu poursuis également tes études. Pouvons-nous savoir en quelle branche ?

Effectivement je me suis inscrit cette année dans un master à la Faculté des lettres de Mohammedia, dans une branche relative à l’art dramatique. Bientôt, je serai en 2-ème année. Je ressens ce besoin vital d’études, pour compléter ma culture académique en matière artistique. Les études et la formation sont un outil indispensable pour développer son niveau, accompagner les nouveautés et pouvoir créer.

Vous avez du goût pour le théâtre. Etes-vous monté sur les planches cette année ? Quels sont les projets  réalisés cette année ?

Franchement, les planches me manquent beaucoup. Cela fait bien longtemps que je ne suis pas monté sur une scène. J’aimerais bien retrouver le travail théâtral, car rien ne peut remplacer cet amour, cette passion et cette fierté d’être sur scène et de jouer un personnage.

Ramadan est-il un mois de travail ou de repos pour vous ?

Pour moi, le Ramadan est un mois comme les autres, avec une légère différence et une spécificité qui est le jeûne et le changement du quotidien. Mais cela reste tout de même un mois de travail, de sport et de repos.

Quel livre vous accompagne-t-il en cette saison estivale ?

Je pense qu’il est difficile de lire en période de tournage, car à la fin du travail, nous nous trouvons fort épuisés, ce qui ne facilite pas la lecture. 

Propos recueillis par Mustapha Elouizi
Mardi 16 Août 2011

Lu 2865 fois


1.Posté par yasmine benchekroune le 17/08/2011 18:03
Abdeslam Bouhcini l'un des meilleurs jeunes artistes au Maroc, nous sommes très fière de Lui, Bon courage

2.Posté par Mohamed Gonzales le 21/01/2014 11:39
Abdallah Ibn Souhail dans Kaboul Kitchen. Ca fait mal....

3.Posté par Mohamed Gonzales le 21/01/2014 11:44
Il est excellent dans "Al Farouk", l'un des meilleurs acteurs ! Mais Abdallah Ibn Souhail dans Kaboul Kitchen ca décois...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs