Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec le chanteur-compositeur Nouri : “L’artiste marocain est toujours en quête d’une reconnaissance publique”




Entretien avec le chanteur-compositeur Nouri : “L’artiste marocain est toujours en quête d’une reconnaissance publique”
Nouri n'est plus à présenter. On le connaît en tant que chanteur-compositeur, mais peu de gens savent que c'est lui qui a composé la musique de beaucoup de films,
téléfilms et séries télévisées. Récemment, il a lancé un
projet pour promouvoir les jeunes talents. Nous l'avons rencontré pour nous parler de ce projet, de sa carrière et de la situation de la chanson d'une façon générale. Entretien


Libé: Nouri, à part le chant et la composition, vous avez d'autres activités. Pouvez-vous nous en parler ?

Nouri : Oui, la deuxième activité est la composition des musiques de films que j'ai commencée en 1993 en France. Je faisais des compositions pour la pub, en parallèle, j'approvisionnais la première et la deuxième chaînes marocaines en jingles et musiques de génériques, et ce de 1990 à 2000. Au niveau du cinéma, j'ai commencé par "Ali Zawa" de Nabil Ayouch, puis "Bandia", "Les potes" et "Abdou chez les Almohades" de Said Naciri. J'ai aussi composé pour des téléfilms et séries dont "Al Kamine" de Fatima Boubegdi, "La famille de si Merbouh", "Sir htatji", etc.  Après, j'ai commencé à travailler pour les grandes firmes comme la FIFA qui avait besoin d'une composition de 9 minutes.
Ce qui était important dans cette affaire, c'est le fait que je sois retenu parmi  trois candidats, car il y avait aussi un Français et un Autrichien. Pour les courts métrages, je suis fier d'avoir travaillé avec Adil Fadili dans "Courte vie" qui a glané quelque 35 prix marocains et étrangers. J'ai aussi composé pour "Châtiment" de Hicham Ain Hayat et "Hors zone" de Nourddine Dougna.

Et votre projet de promotion des jeunes talents, où en êtes-vous ?

"Webstar" a connu un grand succès. Nous avons reçu 1800 vidéos lors de la première édition qui a connu 25 finalistes dont 4 ont pu enregistrer des singles et chanté à "Rotana café". On prépare la deuxième édition qui va commencer très bientôt. Les gagnants de la première édition ont déjà eu leurs clips ; on les garde pendant 5 ans et on finalise leurs albums.

Qu'en est-il de votre dernier album?

On a commencé à lancer les singles, comme c'est le cas de "Aâlach ntibeddat", écrit par Hani Hnaini alors que j'en ai assuré la composition et l'arrangement. Il y a aussi "Meskout", un clip actuellement sur les chaînes nationales et internationales et dont les paroles sont écrites par Siham Habti qui a également écrit un deuxième opus pour l'album composé de six chansons. Il doit sortir normalement au mois de septembre prochain. Je n'ai pas encore donné de nom à cet album, je prends tout mon temps.

Que pensez-vous de la chanson marocaine à l'état actuel et des festivals ?

L’artiste marocain travaille en autonome du fait que tout le monde s'autoproduit en l'absence d'infrastructures. A mon avis, ça va de mal en pis et je ne vois rien pour le proche avenir. L'artiste au Maroc est toujours en quête d'une reconnaissance publique. Je peux dire qu'on continue à produire pour montrer qu'on existe.  C'est tout. Quant aux festivals, c'est une bonne chose car, au moins, ils allègent un peu le fardeau. Malheureusement, il y en a de moins en moins à cause de la crise.

Propos recueillis par Abdessalam Khatib
Samedi 5 Mai 2012

Lu 1062 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs