Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec l'intellectuel marocain vivant en Autriche Hamid Lechhab

“On assiste à un sursaut de la conscience européenne”




Entretien avec l'intellectuel marocain vivant en Autriche Hamid Lechhab
Les Arabes en Europe vivent de manière
particulière
les massacres
perpétrés par les forces d'occupation
israéliennes contre
le peuple palestinien, et notamment
les populations
de la Bande de Gaza. L'universitaire
marocain vivant
en Autriche, Hamid Lechhab, nous fait part de leurs
sentiments
et positions.

 Libé: Comment vivez-vous en Europe cette nouvelle agression israélienne contre le peuple palestinien?  

Hamid Lechhab : Dans presque toutes les grandes capitales européennes, beaucoup de citoyens d'origine arabe et musulmane sont descendus spontanément depuis les premiers jours de cette attaque inhumaine dans les rues, pour manifester contre l’injustice et le silence de la communauté internationale en général et des dirigeants arabes en particulier, qui cautionnent cette nouvelles boucherie israélienne.  
Ce qui est nouveau, c’est le sursaut de la population européenne elle-même et le rejet catégorique de beaucoup de citoyens de ce continent des massacres contre les enfants, les femmes et les personnes âgées sur la terre palestinienne de la part des soldats sionistes. Des organisations non gouvernementales, des personnalités célèbres, des intellectuels, comme le philosophe autrichien Hans Köchler, entre autres, n’épargnent aucun effort pour dénoncer l’injustice des dirigeants sionistes et la cruauté avec laquelle on essaye d’exterminer les Palestiniens de la terre.

Quelles sont les genres d'actions que vous organisez dans les pays occidentaux?

L’immigré arabe et musulman en Occident est appelé à soutenir la cause juste des Palestiniens, qui ne demandent pas autre chose qu’un Etat indépendant où ils peuvent s’organiser et vivre dignement. Un Etat digne de ce nom, et pas des poches cousues selon la volonté sioniste, qui rejette toutes les résolutions de l’ONU, voire s’en moque. En plus des manifestations pacifiques dans les rues, des forums sur Internet sont ouverts, des discussions sont menées et des rencontres sont organisées.  
 
Est-ce que vous parviendrez à convaincre des gens d'origine non arabe?

Le problème palestinien n’est plus un problème des Arabes seuls, mais de toute l’humanité. Il y a des décennies déjà que les gens en Occident se sont rendu compte que la politique israélienne, agressive et oppressive, ne s’éloigne que de peu du nazisme et de l’apartheid. Nous vivons à l’aube du 21ème siècle un massacre pire que toutes les guerres de l’histoire raciste et fasciste. Le monde entier est concerné et doit stopper la volonté sioniste d’enterrer le peuple palestinien. 
On n’a plus besoin, donc, de convaincre les non arabes de la justesse de la cause palestinienne; on doit plutôt convaincre les dirigeants occidentaux de prendre au sérieux leur devoir moral et humain envers les peuples opprimés, dont les Palestiniens.

Comment trouvez-vous cette guerre dans les médias autrichiens, par exemple?

Il faut absolument souligner le fait que le monde des médias occidentaux n’a jusqu’à présent aucune possibilité d’informer sur la situation directement des territoires occupés à Gaza. Les dirigeants israéliens n’ont laissé aucun reporter, aucun caméraman étranger pénétrer dans ce territoire pour faire son travail. Chose claire, on n’a pas besoin de témoins quand on a l’intention de commettre un crime contre l’humanité.  
Dans cet esprit, les médias autrichiens informent selon leurs possibilités, mais on informe et on dénonce clairement et sans masques comme cela fut il y a quelques années.

Quels moyens aurait l’immigré arabe pour lutter en faveur des droits du peuple palestinien et d’autres pays arabes?

L’immigré arabe peut faire plus, apporter plus pour participer à la résolution de ce problème. L’immigré arabe est un citoyen occidental qui paye ses impôts et a le droit de demander des comptes aux dirigeants occidentaux, qui voient, impuissants, les subventions octroyées aux autorités palestiniennes pour reconstruire leur pays tout simplement anéanties par l’aviation et l’armée israéliennes.  
L’immigré arabe en Occident doit être un modèle de «combattant» pacifiste et pour les Palestiniens et pour les autres militants dans les pays arabes. Nous avons besoin de quelques Gandhi arabes pour résoudre ce problème pacifiquement.

Comment vivez-vous ce silence de la part des dirigeants arabes?

Au fond les Arabes actuels ont deux problèmes : celui de la Palestine et celui des dirigeants arabes. Je me demande même si les Arabes ont des dirigeants dignes de ce nom. On a, en réalité, une poignée de pseudo-chefs d'Etat qui n’ont pas de peuples et qui n’en ont pas besoin, car ils existent grâce aux services rendus à la nouvelle colonisation et non aux services qu’ils devraient rendre aux peuples arabes.
 L’immigré arabe est frustré et désenchanté des dirigeants arabes par comparaison au citoyen arabe normal. On ne peut pas ne pas comparer, quand on vit ailleurs, comment les dirigeants occidentaux se comportent avec leurs peuples et comment les dirigeants arabes se comportent avec les leurs et leurs maîtres occidentaux. C’est frustrant de voir le silence absolu des dirigeants arabes par rapport aux causes justes des peuples palestinien et irakien. C’est fou de savoir que ce qui intéresse le dirigeant arabe, n’est nullement le bien-être de son peuple, mais la manière avec laquelle il peut assurer son avenir, en plaçant l’argent volé dans les banques étrangères, pour le cas où par hasard le peuple se réveille et lui demande de rendre des comptes.

Quelles solutions imagine l'immigré en général pour ce problème?

Comme je l’ai indiqué et vu le développement de la situation, le monde arabe doit absolument changer de stratégie pour gagner cette guerre contre le colon israélien. Je plaide pour la solution pacifique et pacifiste, pour un Gandhi arabe qui sacrifiera sa vie pacifiquement pour la cause palestinienne. On ne doit pas compter sur le dirigeant arabe, on a besoin de volontaires des peuples arabes qui organisent une marche vers la Palestine. Une vision folle, mais réaliste. On doit aussi construire les ponts avec les pacifistes israéliens qui croient en la paix, travailler main dans la main afin que les deux peuples aient leurs droits de vivre dans la dignité, sans peur ni provocations. Il faut sortir du mythe et entrer dans la réalité et couper les ponts à ceux qui vivent de ce drame humain: gouvernements, lobbyistes de l’industrie militaire, profiteurs de tout rang.
 La population arabe compte plus d’un milliard de personnes, dont plus de 40% de jeunes sans avenir sûr, qui vivotent au lieu de vivre. Ne peut-on pas trouver quelques millions de volontaires qui prendraient la route vers Israël, camperaient pacifiquement là-bas jusqu’à la résolution finale de ce problème? Je suis persuadé que ça serait possible et personnellement je suis prêt à être l’un de ces volontaires pacifistes!

Faut-il faire la distinction entre le fait d'être juif et celui d'être sioniste ou israélien?

Oui, la diaspora arabe fait pertinemment la distinction entre être juif de confession et être sioniste. Etre un citoyen israélien en Israël et être un fanatique juif orthodoxe qui construit nuit et jour et sans aucun droit des colonies sur les terres palestiniennes. Cette distinction est rare dans les pays arabes, mais elle est primordiale pour savoir à qui on a à faire. On n’a pas le droit de faire l’amalgame entre la religion juive, le sionisme et l’Etat hébreu, même si on sait que ce dernier a confisqué le judaïsme et l’instrumentalise, voire le vend en tant que garantie de sa légitimité. Exactement comme font les extrémistes musulmans et aussi chrétiens de leurs religions.
 Les sionistes les plus durs, les moins humains et les plus cruels sont, à mon avis, ceux qui ont immigré vers Israël des pays arabes et en particulier du Maroc. Un nombre important de juifs marocains, sionistes par naturalisation,  ont occupé et occupent des postes-clés dans l’Etat hébreu et massacrent systématiquement des innocents palestiniens. Nous savons aussi que ces sionistes sont marocains par le sang. J’estime que l’on doit les priver de la nationalité marocaine, comme geste pacifique, afin de leur faire comprendre qu’on ne peut pas être dignement marocain quand on massacre les autres. Je pense très concrètement au ministre de l’armée israélienne actuelle, par exemple.  

Propos recueillis par Nouri Zyad
Samedi 17 Janvier 2009

Lu 1998 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs