Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec l’artiste Safae Erruas




“Chaque expérience est une nouvelle aventure”

Entretien avec l’artiste Safae Erruas
Safae Erruas, née en 1976 à Tétouan et diplômée de l’Institut des Beaux-Arts de cette ville, est l’une des grandes figures marocaines de l’art contemporain. Dans sa nouvelle exposition,  qui dure jusqu’au 25 mai sur
le thème : «Transduction», cette artiste plasticienne partage son regard artistique entre la réalité émotionnelle de l’homme et sa relation avec la société, à travers une blancheur qui symbolise la pureté.

Libé : Vous avez exposé en Allemagne, en Belgique, en Angleterre, en Italie, aux Etats-Unis, en Inde et en

Espagne. Qu’est-ce qui rend votre exposition actuelle particulière par rapport à celles qui l’ont précédée ?
Safae Erruas : Pour moi, chaque expérience est particulière. Je commence toujours par travailler avant de présenter mes œuvres dans mon propre atelier au  public. Toute nouvelle expérience est donc une nouvelle aventure, que ce soit celle que j’ai faite au Maroc, en Belgique ou en Inde, etc. Concernant mon exposition actuelle, je voudrais vous signaler que c’est la première fois que je présente ici ces toiles qui n’ont jamais été exposées auparavant. Et je suis ravie qu’il y ait des réactions agréablement positives de la part du public.

Dès le début de votre parcours, vous avez choisi la monochromie comme langage par défaut. N’avez-vous  jamais pensé à introduire les couleurs dans vos œuvres ?

Pour moi, introduire les couleurs dans mes œuvres, c’est introduire un autre langage. Jusqu’à maintenant, le blanc est le seul moyen qui me permet de partager avec le public mes idées, mes émotions et mon état d’esprit … Par contre, tous les matériaux que j’ai introduits dans mes œuvres, comme les lames de rasoir, les épines, entre autres gardent leurs couleurs naturelles. Sinon elles vont tous perdre leurs âmes. Donc, il faut toujours garder leurs couleurs naturelles, pour donner un aspect de crédibilité et de pureté.

Chaque artiste a sa propre source d’inspiration. Pour Safae Erruas, quelle est la sienne ?

La vie ! La vie avec tous ses paradoxes. Elle m’influence énormément, et cela me rend très inquiète par rapport à tout ce qui nous entoure.

Quel est le message que vous voulez transmettre au public à travers cette exposition ?

Il y a plusieurs messages. Chaque œuvre a un message particulier, mais à travers mon art, j’essaie de communiquer une réalité émotionnelle de l’individu, et sa relation avec la société, afin que le public puisse toucher le fond de mes créations.

Comment pouvez-vous résumer votre parcours en quelques mots ?

Déjà je ne pense pas avoir eu un grand parcours, parce que je me vois à mes débuts. Après toute exposition, tout ce qu’on a envie de faire, c’est de continuer à travailler,  apprendre de nouvelles idées, aller vers d’autres choses. Et à l’issue de chaque expérience, on apprend que ce qu’on a réalisé est tellement minuscule et qu’on peut aller au-delà de ce qu’on croit.

Propos recueillis par Aymane ZRIGA (Stagiaire)
Jeudi 19 Avril 2012

Lu 1030 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs