Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Rafik Boubker, un des acteurs du téléfilm «Oulad al bahja» : “Je voulais changer de registre”




Entretien avec Rafik Boubker, un des acteurs du téléfilm «Oulad al bahja» : “Je voulais changer de registre”
La projection en avant-première de «Oulad al bahja»
du réalisateur Hicham Aayne Al Hayat a eu lieu récemment dans un palace à Casablanca. Cette comédie
(produite par 2M), dont la trame tourne autour d’un riad,
est servie par les comédiens Hicham Slaoui, Nabila Harfane, Mostapha Tahtah, Mohamed Choubi, Said Ait Baja ainsi que Rafik Bakr que nous avons
rencontré à l’issue
de la projection
de ce téléfilm.


Libé : Il y a eu beaucoup de rire parmi le public convié à l’avant-première du téléfilm. C’est plutôt bon signe pour la suite ?

Rafik Boubker : C’est sans doute la preuve que ce téléfilm en vaut la peine. Si « Oulad al bahja » provoque autant de rires parmi les invités, cela veut dire que le téléfilm a toutes les chances de plaire au grand public. D’autant plus qu’il a été projeté devant un public plus ou moins homogène et à  plusieurs registres.
La première impression est qu’il va plaire aux téléspectateurs marocains. Mais ce que j’ai le plus aimé lors de la projection, c’est de voir le public rire et s’imposer un silence au bon moment. C’est-à-dire quand il faut. Ce qui est formidable. J’ajouterai que ce film sert un humour respectable, donc qui peut être apprécié par tous.

En tant qu’acteur, qu’est-ce qui vous a incité à jouer dans ce téléfilm?

Le fait de savoir que ce film est réalisé par Hicham Aayne AlHayat m’a beaucoup encouragé vu que j’ai confiance en lui pour avoir déjà travaillé avec lui. Aussi, je voulais changer de registre, passer des rôles plus ou moins tragiques et dramatiques à quelque chose d’autre. Cela m’intéressait également de jouer avec un autre dialecte marocain, le marrakchi.

Quelle a été l’ambiance lors du tournage ?

Grâce à la solidarité qui régnait entre nous, le tournage est arrivé à son terme. Tout s’est bien passé. Malgré quelques problèmes de moyens que nous avons su surmonter au point que toute l’équipe a passé d’excellents moments. J’espère que les téléspectateurs apprécieront le fruit de cette belle entente.

La trame du film tourne autour du riad. Quel message aimeriez-vous que les téléspectateurs retiennent de ce film et des riads dont il est question ici ?

Que les riads sont plus ou moins le Maroc, qu’ils représentent notre pays. Etant donné que nous sommes des citoyens marocains, il est de notre devoir de les préserver. C’est-à-dire qu’on doit apprendre à s’attacher à notre pays et à ce qui fait sa richesse et son histoire. Quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve, notre première préoccupation doit être de les restaurer mais jamais de les vendre. Car ils sont tout simplement le Maroc.

Pensez-vous que ce film suffira à distiller ce message auprès des populations ?

J’en suis même certain. Pour la simple raison que c’est un film valable pour tous les Marocains de tous les  âges et de toutes les régions. Car le Maroc ce n’est pas que Marrakech, Tanger ou Casablanca. C’est aussi bien d’autres villes comme Taroudant, Dakhla, Tétouan, etc. Le message touchera un grand nombre de gens.

Synopsis de «Oulad al bahja»

Nizar, agent immobilier à Tanger, hérite d’un riad à Marrakech. Salma, sa femme, irritée par la ville rouge et ses habitants, qu’elle juge lents et pas sérieux, refuse de s’installer dans la cité ocre. Le jeune homme décide alors de restaurer le riad et le revendre au plus offrant… Malchanceux, Nizar se retrouve entouré de faux ouvriers, maladroits et inefficaces, qui lui rendent la vie dure et le chantier s’éternise. Plus le temps passe, plus le Nordiste s’habitue à sa nouvelle ville, ses coutumes, ses habitants et leur chaleur…
Nizar cèdera-t-il à la demande de sa tendre épouse ? Parviendra-t-il à vendre le riad ? Et les faux ouvriers réussiront-ils à remettre sur pied cet édifice ?
Diffusion : Mercredi 1er Septembre à 21h45
Chaîne : 2M


PROPOS RECUEILLIS PAR ALAIN BOUITHY
Mardi 24 Août 2010

Lu 2494 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs