Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Moulay Abdellah Jlaidi : “Je suis content et fier de jouer au KACM”




Entretien avec Moulay Abdellah Jlaidi : “Je suis content et fier de jouer au KACM”
Après avoir joué pour
le Raja de Casablanca
pendant trois saisons, Moulay Abdallah Jlaidi
réintègre  son club
d’origine, le Kawkab de Marrakech. Il compte
réaliser une bonne
saison, car à ses dires,
son expérience avec
le club vert lui
 a donné assez
de maturité pour être
au top de son
rendement. Conscient
de son statut de joueur
chevronné, il affirme
que son rôle
et celui de quelques
autres
éléments de l’équipe
de sont prêter main forte
et de donner l’exemple
aux nouveaux. Avec
sa bonne humeur
habituelle, il
a répondu aux
questions de Libé.

Libé : Que pouvez-vous dire à propos de votre retour au KACM ?

A. Jlaidi : C’est vraiment émouvant l’accueil que le public m’a réservé lors de mon premier jour au stade. Je ne m’y attendais pas. C’est là une raison pour faire tout mon possible à fin d’être à la hauteur des attentes des supporters. Par ailleurs, mon retour se passe très bien, car en réalité je reviens chez moi dans le club où j’ai grandi, et je tiens à remercier les dirigeants de l’équipe pour ce qu’ils ont fait pour moi. Je promets à tous que je vais donner le meilleur de moi-même pour honorer mes engagements.

Quelles sont les détails de la séparation avec le Raja ?

Tout le monde doit savoir qu’il n’ y eu aucun incident qui a fait que je quitte le Raja. Lors du tournoi feu Ntifi, Henri Michel est venu me voir pour me dire que je faisais toujours partie de son groupe et que si j’avais envie d’évoluer au  KACM, il n’y voyait aucun inconvénient. J’ai demandé au président quelques jours pour examiner la chose de tous les côtés, et après concertation avec ma famille et le bon déroulement des négociations avec le comité de la ville ocre, j’ai décidé de rentrer au bercail, espérant apporter une valeur ajoutée à ce club que je chéri beaucoup.

Cela veut dire que l’initiative de quitter le Raja est venue de vous.

Oui. Je vous assure que ma relation avec toutes les composantes du Raja est extraordinaire et le restera pour toujours.

Que pouvez-vous dire de votre passage au Raja ?

On ne peut jamais évoluer au Raja de Casablanca et ne rien apprendre. C’est impossible. Ce club est grand par ses hommes, son public mais surtout grâce à sa façon de jouer qui reste agréable à travers les temps. J’ai appris beaucoup de choses avec les Verts. Je suis convaincu que cela m’aidera à apporter ma touche personnelle et ma pierre à l’édifice du KACM. D’ailleurs, je profite de cette occasion pour saluer et remercier infiniment le public rajaoui qui m’a toujours soutenu, car de tels supporters, on ne les oublie jamais.

Comment voyez-vous le KACM après le départ de certains joueurs ?

Ce qui attire vraiment l’attention des observateurs aujourd’hui, c’est la qualité de certains jeunes de l’école du KACM qui ont beaucoup de talent et qui vont certainement dire leur mot au cours de  l’actuel exercice avec l’équipe première. Ce qu’il leur faut, c’est juste la confiance et l’aide du public, du staff technique mais surtout des joueurs comme Meriana, Saâdi, Zoubairi, Atlassi, moi même et d’autres. Notre effectif est bien structuré et avec l’ambition du nouveau bureau et l’enthousiasme de toutes les composantes de l’équipe, je suis sûr que nous allons faire une bonne saison dans laquelle nous allons jouer les premiers rôles, et pourquoi pas décrocher un titre. Le Kawkab est une grande équipe qui n’a rien à envier à d’autres, et s’il y a des joueurs qui partent comme dans tous les clubs, il y a d’autres qui énergent ou reviennent.


PROPOS RECUEILLIS par Khalil Benmouya
Jeudi 12 Août 2010

Lu 676 fois


1.Posté par bakanzize mohamed le 12/08/2010 14:10
Le retour au club d'origine est une bonne chose car toute l'expérience enrichie au Raja ça sera une valeur ajoutée au joueur et au club d'origine KACM.
Certainement, Henri Michel , en donnant le choix au joueur de rester ou de retourner à son club c'est pour laisser la décision au joueur ca c'est lui qui connait son intérêt avant quelqu'un d'autre.
Le Kawkab est un grand club qui a besoin de toutes ses composantes pour pouvoir jouer un grand rôle dans le championnat de cette saison 2010/2011.
De même pour le Raja qui joue toujours un grand rôle dans le championnat et en même temps il est une pépinière pour le sélectionneur national.
Espérant que le KACM avec tous les changements qu'il connaitra va jouer un grand rôle dans le championnat de cette année.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs