Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Mehdi Alaoui Mdaghri, président de «Planète citoyenne»

«Certaines actions ne coûtent pas grand-chose et peuvent pourtant faire beaucoup»




Entretien avec Mehdi Alaoui Mdaghri, président de «Planète citoyenne»
Libération : Comment vous est-venue l’idée de créer l’ONG «Planète citoyenne» ?

Mehdi Alaoui Mdaghri : L’idée de départ était de diffuser le film « Home » de Yann Arthus Bertrand (libre de droits) aux enfants membres de clubs sportifs. Puis nous avons eu envie d’élargir notre champ de diffusion. Finalement nous avons commencé à travailler avec le ministère de l’Education nationale afin de créer un partenariat. Certaines actions ne coûtent rien ou pas grand-chose et peuvent pourtant faire beaucoup.

Quelle étaient les réactions des enfants lors du visionnage du film ?

Les enfants, en raison de leur jeune âge, sont très réceptifs. Lors de la projection du film pendant le Festival « Mer et Désert » à Dakhla, une fillette m’a interpellé en me disant : « Home ça veut dire maison en anglais. Pourquoi on ne considérerait pas la planète comme notre maison ? » Cela témoigne d’une véritable ouverture à l’égard d’idées nouvelles. De telles actions peuvent modifier durablement l’état d’esprit des enfants, lorsqu’ils vont rentrer chez eux le soir, beaucoup vont expliquer à leurs parents ce qu’ils peuvent faire pour agir en faveur de la planète. Il y a bon nombre de choses à faire sans être dans la culpabilisation des citoyens.

Vous serez présents lors de la célébration de la Journée de la Terre à Rabat le 22 avril prochain.
Quelle forme prendront les ateliers mis en place ?

Au sein de l’espace « écologie », nous allons essayer de promouvoir des actions ludo-éducatives. Nous travaillons en partenariat avec le ministère de l’Education et une caravane sera mise en place. Elle tournera dans les lycées en diffusant « Home » et en créant ainsi un véritable espace d’échanges et de débats autour du film.

Quels sont selon vous les meilleurs moyens pour promouvoir le développement durable dans le Royaume ?

Il faut d’abord agir sur les mentalités. Il y a un chiffre très significatif en la matière. L’Afrique produit seulement 2,5 % des émissions de CO2 mondiales. Il faut y voir une opportunité majeure. Nous avons la possibilité de nous développer dans un mode durable, c’est-à-dire satisfaire nos besoins sans compromettre les capacités des générations futures à satisfaire les leurs.  De grands chantiers sont à mener aujourd’hui, mais le Maroc a pris le train en marche.

En termes d’éco-tourisme, que prônez-vous ?

Nous avons au Maroc une diversité naturelle merveilleuse. C’est le seul pays où l’on peut faire du ski alpin, du ski nautique, du surf des sables à quelques heures d’intervalle ! Dans nos écosystèmes, il y a de nombreuses espèces à protéger tant au niveau de la faune que de la flore. L’arganier que tout le monde connaît, mais aussi la cédraie, la gazelle d’orcas, ou encore le phoque moine. De plus en plus de gens viennent dans notre pays pour faire du tourisme durable et nous voulons essayer de labelliser les endroits respectueux de certains critères (environnementaux, énergétiques…). Le label « Planète citoyenne » permettrait ainsi de promouvoir une forme de tourisme solidaire et responsable.

Propos recueillis par Sofia Aliamet
Jeudi 1 Avril 2010

Lu 3147 fois


1.Posté par Rachid KHALADI le 15/06/2012 11:35
*mess urgent pour la famille Alaoui Medagrhi M.Abdelwahed.
*

*de La part de : Ilham Alaoui Medaghri.*

*Je Suis Ilham Alaoui Medaghri :la petite fille de feu MY Mustafa Alaoui
Medaghri, actuellement j'habite Tanger(Nord du Maroc)et femme de Rachid
KHALADI
Je Lance cet appel urgent pour l’intéressé: Alaoui Medaghri Mehdi qui mon
cousin et qui est conseiller juge au Tribunal de Rouen (selon l'aveuement
de mon oncle
My Abdelwahed Alaoui Medaghri) et qui m'a rendu visite dans le mois
précédent à Tanger,et qui se trouve actuellement dans une situation très
grave au niveau de sa santé (Physiquement et Morale aussi)*.

*de même pour plus de précision Le conseiller Mehdi est frère de:
- Mounir : Directeur au (USA).
- Sofiane: la petit de la famille âgé de 14 ans.
- la grande Sœur (L'aînée) : Prof de Mathématiques.
La mère : Cendrine.*
*et l'autre Soeur de l'autre mère:Margarine.*
*Enfin; je veux informer mon cousin Mehdi et ses frères et sœurs la pétition envers leur père sauf s'ils sont privés de tout ce qui est sentimental et sensations humaines .....
please,MR Mehdi essayez de nous aider à retrouver ci lien parental(entre mon oncle Abdelwahed Alaoui Medaghri situé à Casablanca et ses frères en France)

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs