Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Loggan Mathias N’Goumba du groupe congolais, SP Padiex Musica : «Le professionnalisme de Mawazine est à saluer»




Entretien avec Loggan Mathias N’Goumba du groupe congolais, SP Padiex Musica : «Le professionnalisme de Mawazine est à saluer»
Invité à la
neuvième édition du Festival Mawazine- Rythmes du monde,
l’ensemble
congolais Padiex SP Musica s’est
produit le 29 mai dernier sur la scène Bouregreg devant un public nombreux et très enthousiaste. Entretien avec son directeur, Loggan Mathias N’Goumba.

Libé : Vous avez participé au Festival Mawazine, organisé du 21 au 29 mai dernier, à Rabat. Quelles sont vos impressions ?

Loggan Mathias N’Goumba : Je suis d’abord très impressionné par la qualité du plateau artistique de cette grande manifestation et par le professionnalisme des organisateurs qui a régné durant cette importante fête de la musique. Ensuite, l’accueil qui nous a été réservé est tel que nous gardons d’excellents souvenirs aussi bien du Festival que  des Marocains qui ont témoigné une profonde amitié à notre égard. Ce Festival est une véritable vitrine pour le Royaume. Nous le remercions sincèrement d’avoir pensé à nous et tout particulièrement à son directeur artistique, Aziz Daki.

Vous êtes le seul orchestre congolais parmi la centaine de groupes et artistes invités à cet événement. Quel commentaire cela vous suggère-t-il ?

C’est un grand honneur d’avoir été invité à ce Festival d’autant plus que nous sommes le seul groupe du Congo à y participer. Mais aussi une grande responsabilité dans ce sens qu’il était important pour nous de bien représenter notre musique de telle sorte que demain d’autres ensembles congolais pourront être les bienvenus à ce Festival d’envergure internationale. Notre participation à ce grand rendez-vous ouvre en quelque sorte la voie à d’autres groupes congolais intéressés de se produire au Maroc.

Vous êtes à la tête d’une forte délégation. Que peut-on savoir à propos de l’orchestre Padiex SP Musica ?

Padiex SP Musica existe depuis quelques années. Le groupe compte à son actif un premier album intitulé «Motion de censure», suivi d’un second opus «Dérogation ». Nous préparons actuellement un nouvel album « Qui fait quoi ?» qui sera dans les bacs ce mois-ci. Voilà brièvement le bilan de l’orchestre.

L’accueil et l’ambiance qui ont régné lors de cette édition vous incitent à revenir au Maroc ?

C’est sûr. Nous sommes un groupe ouvert à toutes formes de partenariat. La musique n’ayant pas de frontières, c’est toujours avec plaisir que nous répondrons aux invitations qui nous seront adressées. Maintenant que nous avons eu cette chance d’apprécier à sa juste valeur l’importance qu’accorde le Maroc à la culture et particulièrement à la musique, je peux vous rassurer que nous reviendrons avec plaisir. Nous serons très heureux de partager une prochaine fois d’excellents moments avec le public marocain, qui est  ouvert, réceptif et très enthousiaste.

Propos recueillis par ALAIN BOUITHY
Jeudi 17 Juin 2010

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs