Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Jean-François Jodar, entraîneur du Moghreb de Tétouan : “Notre objectif, finir parmi les trois premiers”




Entretien avec Jean-François  Jodar, entraîneur du Moghreb de Tétouan : “Notre objectif, finir parmi les trois premiers”
« L’année dernière, le point fort de l’équipe c’était la défense qui était  très solide. Mais malheureusement, en attaque, c’est une équipe qui n’a marqué que 18 buts ».

Vous voilà aujourd’hui au MAT, quelle est votre première impression ?

A mon arrivée, j’ai découvert le club. Mais ce que je peux  dire, c’est que sur le plan administratif, le club est quand même un peu plus organisé que ce que j’ai connu  à Agadir. Il y a beaucoup plus de personnel administratif ; il y a 6 ou 7 personnes qui travaillent en permanence au club. II y a des bureaux et j’ai aussi un bureau où je  peux travailler. On peut avoir des informations puisqu’il y a un logiciel sur les joueurs. Donc, il y  a un certain nombre de choses  qui sont actuellement  un peu plus performantes. Le club est un petit peu en avance sur ce que j’ai connu à Agadir.

Et  qu’en est-il du terrain ?

Ce qui est intéressant, c’est quand on s’entraîne tous les jours parce qu’on a  un terrain synthétique. Et qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, on est sûr d’avoir un terrain pour s’entraîner. On n’a ni problème pour couper le gazon, ni pour tracer les lignes. Donc,c’est aussi agréable de venir tous les jours à l’entraînement et d’avoir un terrain pour pouvoir travailler convenablement.

Question d’effectif, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

L’effectif a bien sûr changé. Il y a beaucoup de nouveaux  joueurs qui sont arrivés. Il y a 8 ou 9 joueurs qui sont là. Je pense que ce n’est pas définitif, on verra si on peut encore prendre un ou deux joueurs de bon niveau.

Dans quel secteur ?

Ça sera certainement en attaque parce qu’en défense, il y a trois défenseurs qui sont arrivés. Il y a aussi un certain nombre de joueurs du milieu de terrain. Il y a beaucoup de nouveaux et il va falloir refaire l’amalgame entre eux et ceux qui sont restés parce que le point fort de l’équipe c’était la défense. On a quand même perdu Amine Rbati qui était un joueur important dans la  charnière centrale. Déjà c’est un bon défenseur et puis c’était  aussi un joueur qui marquait des buts et il va falloir reconstituer une charnière centrale.

Certes, le MAT avait une bonne défense l’an dernier, par contre son attaque était très peu performante.
Qu’en pensez-vous ?

- L’année dernière, le point fort de l’équipe c’était la défense qui était  très solide. Mais malheureusement, en attaque, c’est une équipe qui n’a marqué que 18 buts. Donc, c’est très peu. C’est pour cela qu’ils étaient classés dans le dernier tiers du classement parce qu’ils n’ont pas marqué assez de buts dans la saison pour pouvoir prendre des points. Donc, il va falloir reconstituer une charnière centrale et trouver l’équilibre entre les joueurs qui arrivent et les joueurs qui sont restés au club. Mais tout cela va se faire tranquillement avec le travail et les matches amicaux.

Vous avez amené avec vous votre ancien préparateur physique. Pouvez-vous nous en dire un peu plus là-dessus ?

J’ai un préparateur physique qui est un professionnel. C’est un garçon qui a déjà travaillé avec moi aux Emirats Arabes Unis, au Mali  et qui travaillait dernièrement au Qatar. Pour moi, c’est quelqu’un de confiance.L’énorme avantage pour moi, c’est qu’il parle aussi arabe. Il ne pourra pas se passer ce qui s’est passé l’année dernière. C’est-à-dire que les gens parlent en arabe, que je ne comprenne pas  et qu’on ne me dise pas ce qui se passe. Qu’on ne vienne pas me dire à la fin, qu’il y a eu des problèmes alors qu’en fait, on ne m’a pas traduit ce qui a été dit. Donc,il sera en permanence à mes côtés dans le  vestiaire quand les joueurs vont parler. Il pourra donc me dire exactement ce qui se passe et je pourrai  ainsi prévenir. C’est mieux de prévenir que de ne pas savoir. C’est pour ça que maintenant, dans tous les grands clubs, les entraîneurs viennent avec 4 personnes. Ils ne travaillent pas avec des gens inconnus en qui on peut avoir plus ou moins confiance. Ce qui est très important pour le poste d’entraîneur, c’est d’avoir au moins une ou deux personnes qui travaillent pour vous et qui vont vous procurer toutes les informations. Ça, c’est capital dans le travail parce que dans un groupe, il y a toujours des problèmes. Il y a des joueurs  qui ne  sont pas contents  parce qu’ils ne jouent pas, ou jouent moins. Donc, c’est important qu’il  y ait quelqu’un surtout pour moi qui suis étranger. Donc, quand les joueurs parleront en arabe, je saurai ce qu’ils ont répondu, et ça c’est capital. Autrement, comment voulez-vous avoir un dialogue et pouvoir discuter si vous  êtes là et que vous ne savez pas ce qu’ont dit les joueurs ? Je vais pouvoir travailler dans les mêmes conditions dans lesquelles j’ai travaillé aux Emirats Arabes Unis. Et puis, il y a aussi Hssina qui est, lui, en place et qui est un ancien joueur international. Et ça c’est important .

Quelles sont vos principales préoccupations pour l’instant ?

-Il faut que l’on retrouve la solidité défensive de l’équipe de l’année dernière. Il y avait   Omari, El Amrani, Rbati et Raâdouni. Or il ne reste plus qu’El Amrani pour l’instant et Omari qui joue arrière droit et qui, semble-t-il, préférerait jouer dans l’axe central. On a perdu au moins 50% de la défense et  il va falloir reconstituer un groupe.

Quel est le gros problème de l’équipe ?

Le gros problème de l’équipe l’année dernière, c’est  que ça ne  marquait pas du tout, à peine 18 buts en 30 matches. C’est vraiment trop peu pour espérer pouvoir être dans les premières places du classement. Et comme notre objectif, est de finir au moins dans les trois ou quatre premiers, il faut au moins marquer un but de plus que l’adversaire.

Qu’allez-vous donc faire pour remédier à cette situation ?

Je vais essayer de mettre l’accent là-dessus pendant toute la période de préparation. Je vais beaucoup travailler le secteur offensif  pour lui redonner confiance parce que je pense que c’est aussi un problème de confiance. Il y a peut-être des joueurs qui ont perdu confiance. Et puis, les milieux de terrain, c’est aussi pareil. Un bon milieu de terrain doit marquer 6 ou 7 buts dans la saison. Un milieu de terrain qui court, ce n’est pas suffisant dans le football moderne.

Les défenseurs aussi ?

Oui, mais les défenseurs ont marqué l’année dernière : Rbati, Raâdouni, El Amrani et Omari ont tous marqué. Si on compte les buts des défenseurs, c’est un tiers des buts. Par contre, il y a des attaquants qui ont joué toute la saison étant quinze fois,vingt fois titulaires et ils ont marqué 0 but ou 1 seul et ce n’est pas possible.

Et la Coupe du Trône ?

-La Coupe, tout le monde espère la gagner. La Coupe c’est tour par tour, ce n’est pas pareil tandis que le championnat, c’est un long chemin où il faut prendre des points  chaque week-end. Bien sûr, on a les mêmes ambitions que les autres clubs et on souhaite aller au bout.

Propos recueillis par M’BARK CHBANI
Lundi 2 Août 2010

Lu 1134 fois


1.Posté par MOHAMED BAKANZIZE le 02/08/2010 12:10
PEUT ETRE MR JODAR VA JOUEZ CES MATCHS AVEC DES PERSOOENLS ADMISTRATIFS ET LE TERAIN SYNTITIQUE.
NOS EQUIPES CHERCHENT QU''ON LEUR FORME DES JOUEURS ET NON¨PAS

2.Posté par bakanzize mohamed le 12/08/2010 14:22
Peut être M Joudar a tout misé sur le staff administratif et la nature du terrain.Mais ce qui est important pour le MAT c'est d'avoir des joueurs qui marquent les buts pour pouvoir être parmi les clubs qui vont jouer sur le championnat.
La formation des joueurs est chose prépondérante pour l'équipe.
Avoir un grand nombre de joueurs la situation l'oblige, car jouer sur le championnat et la coupe du trône nécessite des joueurs à peu près de même niveau pour pouvoir jouer sur sur l'un ou l'autre et pourquoi pas les deux.
Bonne chance à M Joudar et au club de MAT.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs