Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Don Bigg : «L’art gratuit est sous-estimé»




Entretien avec Don Bigg :  «L’art gratuit est sous-estimé»
Don Bigg deson vrai nom Toufik Hazeb est l’une des vedettes du rap marocain. Critiqué par les uns, encensé pas les autres, cet artiste, à la carrure imposante, ne cesse de nous surprendre, il ne mâche toujours pas ses mots. Il entreprend, ces jours-ci, sa première tournée « privée » dans différentes villes du Royaume. Il a bien voulu répondre aux questions de Libé.

Libé : Quelles sont les nouveautés de votre première tournée privée ?

Don Bigg :Une tournée en « live band performance », des musiciens et des « guests » et surtout une avant-première incluant les rappeurs en herbe de chaque ville.

On dit que Bigg cherche à fuir les offres de partis politiques qui sollicitent sa participation à la prochaine campagne électorale en programmant sa première tournée artistique. Est-ce vrai ?

Je n’ai programmé cette tournée pour aucune raison. Sauf le fait d’être prêt au niveau artistique et promotionnel.

Comment jugez-vous le public qui a assisté à votre tournée inaugurale organisée dimanche dernier au théâtre Mohammed VI de Casablanca ?

Un public réceptif, respectueux et surtout avide de  nouveautés et de shows qui sortent de la monotonie des shows marocains.

Ça vous fait quoi de donner un spectacle payant et un autre gratuit comme ceux que vous avez toujours animés au Festival de Casablanca ? 

Le spectacle payant comporte plus de shows, c’est ce qui se fait partout dans le monde. Les festivals  sont une carte de visite du concert payant. C’est juste un avant-goût.

Que pensez-vous alors de la gratuité de l’art ?

L’art gratuit est sous-estimé.

Vous avez offert une grande opportunité aux jeunes talents qui ont partagé la scène avec vous. Comment qualifiez-vous cette initiative  et quel est son impact sur l’avenir de votre style musical au Maroc ?

Une initiative est tout ce qu’il y a de plus normal. Il s’agit de les encourager, de leur accorder la chance de titiller une scène professionnelle et un public exigeant, mais aussi de leur dire qu’ils ne sont  pas seuls.  Nous on l’était, mais à un moment donné il y a toujours eu quelqu’un pour nous tendre une perche. Alors je fais de même. 
Le seul impact que je cherche est une diversification de la scène et surtout une pérennité pour le mouvement rap.

Don Bigg Factory est votre maison de production. Peut-elle produire de jeunes talents ou a-t-elle besoin de soutien financier et technique du ministère de tutelle ?

Impossible qu’un label puisse produire des artistes avec une industrie quasi inexistante. Il faut de tout pour faire un monde.

Que conseillez-vous aux jeunes talents ?

De croire en ce rêve. Mais surtout de finir leurs études. Pour la simple raison que les incultes ne peuvent réussir dans aucun domaine.

Comment expliquez-vous le buzz créé par votre dernière chanson « Mabghitch » ?

Toute première crée un buzz. C’est le premier clip de rap marocain avec un standard international. Tout s’explique.

Avez-vous déjà eu des problèmes de censure ? Sachant que vos textes font souvent l’objet de critiques de la part de certains conservateurs ?

Pour le clip il n’a pas été programmé par 2M. Malgré le fait de l’avoir déposé dans leurs bureaux. De la censure ou prise de position, il faut le leur demander. 

Quels sont vos projets? Vous avez déjà vécu l’aventure du « Featuring »  avec La Fouine. Ne comptez-vous pas la revivre avec un autre rappeur français ou américain?

Pour l’instant, je ne prépare pas d’album. Je me focalise sur la tournée et sur le parrainage de jeunes rappeurs.

Propos recueillis par Mehdi Ouassat
Mercredi 14 Septembre 2011

Lu 997 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs