Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Cristobal Jarillo, PDG de MundiMaroc : “A Ouarzazate, c’est surtout la chaleur humaine et l’hospitalité qui font la différence”




Entretien avec Cristobal Jarillo, PDG de MundiMaroc :  “A Ouarzazate, c’est surtout  la chaleur humaine et l’hospitalité qui font la différence”
Lors des 2èmes Rencontres Moviemed qui
se sont tenues
à Ouarzazate du 20 au 22 janvier 2011, nous avons
rencontré  un  Tour opérateur (T.O.) espagnol de Torremolinos-Malaga. Il s’agit
de Cristobal Jarillo, PDG de MundiMaroc avec qui nous avons
eu cet entretien.

Libé : Votre agence porte le nom de MundiMaroc. Qu’est-ce qui vous a amené à lui donner ce nom?

Cristobal Jarillo :Je suis né à Tanger où mon père, qui est aussi espagnol natif de cette ville, avait une agence de voyages dans les années soixante. Nous sommes donc très liés au Maroc avec lequel nous avons des affinités, et pas uniquement sur le plan professionnel, car moralement, on est  engagé avec le Maroc. Comme je viens de vous le dire, je suis né à Tanger, mon agence s’appelle MundiMaroc, nous avons comme destination exclusive le Maroc et l’adresse de mon agence à Torremolinos, c’est la rue de Casablanca.

Quelles sont les régions du Maroc que vous faites visiter à votre clientèle?

Nous avons des circuits cinq étoiles, ce sont les villes impériales.

Quel est votre point de départ?

80% de nos circuits se font à partir de l’Espagne, la Costa del Sol, Algeciras ou Tarifa, sur Tanger ou Sebta.

C’est donc une clientèle exclusivement espagnole ?

Non, pas tout à fait. C’est un tourisme qui part de l’Espagne, mais à 80% d’Amérique latine, principalement le Brésil. Il y a aussi le Mexique qui commence et le marché argentin. Ce dernier a connu une baisse ces dernières années, mais il est en train de revenir très fort. 

Concrètement comment ça passe ?

Nous avons des représentations principalement à Madrid, à travers différents Tours opérateurs madrilènes qui représentent des T.O. d’Amérique latine en Espagne. Il y a aussi des agences de voyages qui nous contactent directement d’Argentine, du Brésil ou  autre. Et on reçoit aussi des groupes qui arrivent directement par avion à Casablanca ou à Marrakech.

Quel volume de touristes faites-vous sur le Maroc?

En 2008, par exemple, on a atteint un chiffre de près de 10 000 touristes. En 2009, nous avons enregistré une baisse de presque 50%, et en 2010, il y a eu une très nette amélioration malgré le fait que c’était une année difficile. Mais on est quand même satisfait parce qu’en 2010, on est arrivé à près de 22 000 nuitées dans les différents tours.

Et Ouarzazate dans tout ça?

Ouarzazate, c’est 30% de notre volume. Pour nous, c’est très important parce qu’il y a quelques années, on ne faisait même pas 10% sur cette destination. Ouarzazate, avec les circuits  des Mille Kasbahs et surtout les dunes et la proximité de Marrakech, c’est une valeur ajoutée. Et il y a aussi la promotion que nous faisons dans les différents événements. Les circuits phares, ce sont toujours les villes impériales mais on a aussi une promotion très forte sur le Grand Sud et la région de Ouarzazate. D’où le résultat qu’on a eu. On fonde aussi beaucoup d’espoir sur 2011. Il ne s’agit nullement d’une analyse très optimiste, mais plutôt réaliste. Le jeudi 20 janvier 2011, j’étais à la foire de Madrid. On a eu des contacts très, très importants, et on espère aussi avoir une part du marché portugais.

Pour la destination Maroc?

Oui, bien sûr, et toujours à partir de l’Espagne. Mais normalement, les Portugais ne dépassent pas les 5 jours alors que les touristes d’Amérique latine passent en général entre 7 et 10 jours.

Est-ce que vous faites aussi Agadir ?

Agadir, n’est pas une destination très demandée à partir de l’Espagne. Nous faisons un tout petit volume sur Agadir.

Vos circuits, vous les entamez à partir de quelle ville ?

Ouarzazate étant la première ville du Grand Sud, disons, que c’est ou bien à partir de Marrakech, si le circuit commence à partir de l’Espagne, ou bien, on fait Casa, Marrakech, Ouarzazate, Tinghir, Erfoud, Fès et après on rentre en Espagne. Des fois, quand on a des groupes qui séjournent pendant trois ou quatre jours à Marrakech. Ils incluent toujours une excursion d’un jour à Ouarzazate et rentrent le soir sur Marrakech, ou y passent une nuit.

Et le tourisme de séjour à Ouarzazate ?

Avant, c’était une ville de passage. On n’y passait même pas une seule nuit. Mais actuellement, nous avons eu des événements très importants à Ouarzazate, surtout pour les grandes entreprises espagnoles. Par exemple, l’industrie de l’automobile avec les marques Ford Espagne, Hyundaï, qui ont eu des événements à Ouarzazate où ils ont passé deux ou trois nuits : deux nuits à l’hôtel et une à l’oasis de Fint. Et c’était très réussi parce que le niveau des prestations dans la région de Ouarzazate, est de première qualité. Mais par delà la nature, les kabahs, les dunes, et la Kasbah d’Aït Benhaddou, ce sont surtout la chaleur humaine et l’hospitalité qui font la différence à Ouarzazate. Et ça, c’est peut-être la raison la plus importante qui fait revenir nos clients à Ouarzazate.

Lors des rencontres Moviemed auxquelles vous avez participé, il a surtout été question de la relation cinéma/tourisme. Quel est votre point de vue à ce propos ?

Je vous dis sincèrement que l’industrie du cinéma n’est pas vraiment la raison qui fait venir actuellement des touristes dans la région. Mais j’espère que ça va changer. En tout cas, pour l’instant, ce n’est pas l’argument le plus important. Mais avec cette heureuse initiative, pour laquelle je tiens à féliciter les organisateurs, je crois que ce sera différent à l’avenir, si on arrive toutefois à avoir un plan d’action intéressant qui englobe ces deux industries.

Propos recueillis par M’BARK CHBANI
Jeudi 3 Février 2011

Lu 1261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs