Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretien avec Adil Chaoui, coordinateur général du méga concert "Maroc hit parade" : La nouvelle scène en vedette à Rabat




Entretien avec Adil Chaoui, coordinateur général du méga concert "Maroc hit parade" : La nouvelle scène en vedette à Rabat
La deuxième édition du mégaconcert intitulée
«Maroc Hit Parade» se tient ce samedi 20 et dimanche 21 à Rabat. Organisée à l’initiative de l’Association Dima Maroc, cette nouvelle édition
promet de véritables moments de détente et de bonheur parmi les milliers de spectateurs séduits par un concept qui favorise la promotion de la scène musicale actuelle.  Dans une sorte d’émulation dans le seul but est de
promouvoir de jeunes artistes et inciter d’autres à l’excellence. 12h de musique non-stop à la (re)
découverte de 12 artistes aux talents prometteurs, précédées la veille d’une soirée spéciale DjJ’s sans égale.Adil Chaoui,
coordinateur de ce grand rendez-vous, revient sur la genèse de ce projet et nous livre ses impressions sur le déroulement de cet
événement qui, faut-il le rappeler, célèbre par la même occasion la musique dont c’est la fête.

Libé : Comment est née cette idée d’organiser ce mégaconcert « Maroc Hit
Parade » ?


Adil Chaoui : Maroc hit Parade est une idée qui a été développée avec mon associé Houssaine Nourani, un matin au bureau, en parlant de la Fête de la musique qui est célébrée partout dans le monde dans une très bonne ambiance et qui dure toute une journée si ce n’est pas plus. C’est là qu’on a pensé à organiser nous aussi un grand événement original pour le public marocain, qui a aussi droit à cette Journée mondiale de la musique.
Tout de suite, on a pensé aux artistes marocains et on a été très pointilleux (si c’est le terme qu’il faut employer) pour que cette fête soit vraiment un événement réservé uniquement aux talents nationaux. Maintenant, pour sortir de l’ordinaire, au début on a pensé  faire monter sur la même scène et en une seule journée 24 jeunes groupes de la nouvelle scène, mais pour une première, on a opté pour 12,  ce qui n’est pas rien aussi, et ce, de midi à minuit. 

La deuxième édition de Maroc Hit Parade aura lieu ce week-end à Rabat. Quelles sont les particularités de la nouvelle édition, sachant que plusieurs manifestations musicales sont organisées à cette même période ?

Ce n’est pas uniquement  la deuxième édition qui a une particularité, mais c’est l’événement lui-même qui sort de l’ordinaire par rapport aux autres manifestations musicales. 12 heures de musique non-stop avec les 12 meilleurs groupes de la nouvelle scène, c’est énorme. Chacun de ces groupes compte des milliers de fans qui le suivent. Là, on a 12 groupes qui passent en une seule journée et sur la même scène, ce qui fait de notre événement une très grande particularité. Il ne faut pas oublier que cette année, on a rajouté le 20 juin pour un grand mix de 3 grands dj’s marocains aussi qui vont faire danser plus de 30 mille spectateurs de 21h à minuit. 
 
« Maroc Hit Parade » se tient à l’occasion de la Fête de la musique, célébrée dans plus d’une centaine de pays à travers le monde. Qu’évoque pour vous cette date ?

Le 21 juin est une Journée musicale célébrée partout dans le monde, chaque ville ou chaque pays décline un thème pour son événement. Aujourd’hui le Maroc fête aussi ce grand évènement avec la participation de ces jeunes talents à Maroc Hit Parade qui est et sera toujours la référence de la fête de la musique dans notre pays.

12 heures de musique non-stop, ce n’est pas une mince affaire. Comment êtes-vous organisés pour que la fête soit une réussite ?

La réussite de ces 12 heures non-stop, dépend de toute l’équipe d’organisation qui se constitue  d’une équipe professionnelle de logistique du Groupe TLS, d’une sécurité privée et  de GBE l’organisatrice principale de Maroc Hit Parade pour Dima Maroc, sans oublier le grand rôle que jouent les autorités au niveau de la sécurité pour que tout ce déroule très bien. A l’occasion, je tiens à remercier au nom de l’Association le wali de Rabat-Salé- Zemmour-Zaër grâce à qui cet événement s’organise dans de bonnes conditions.

Justement, quelles sont les dispositions prises pour assurer la sécurité du public et du site (Espace Bouregreg) ?

Toutes les dispositions ont été prises par  la wilaya, et aussi par l’Agence Bouregreg qui ont cru à l’événement et qui ont accepté l’organisation de la deuxième édition de  Maroc Hit Parade sur les quais de Bouregreg.

12 artistes représentant divers styles musicaux participent à ce mégaconcert. Quels ont été les critères de sélection ?

 Pour les groupes, on a un directeur artistique qui est un professionnel dans le domaine. Il s’agit de Nabil Jay. Son rôle, comme c’est presque partout pour les événements qui s’organisent durant toute l’année au Maroc, consiste à faire le suivi des groupes qui cartonnent le plus sur scène et dans les chaînes comme Hit Radio  qui est notre partenaire officiel.

Les artistes sélectionnés comptent parmi les meilleurs du Maroc. Que visez-vous à travers ce choix ?

En réalité, c’est plus une façon d’encourager d’autres artistes qui n’ont pas eu l’occasion de monter sur une grande scène et devant un grand public. Par rapport à l’année dernière  la seule chanteuse qui revient à Maroc Hit Parade c’est Nabila Maan ; ainsi on aura 2 groupes de filles, Tigresse flow et elle.

Un spécial Dj’s est prévu la veille du concert (samedi 20 juin). Pourquoi ces derniers ne partagent-ils pas tout simplement la scène avec d’autres artistes ?

On a déjà essayé de faire passer 12 DJ’s l’année dernière entre chaque groupe, mais ils n’ont pas eu le temps de donner leur top au public, 10 min n’étaient pas suffisantes pour eux. C’est pour cette raison qu’on a estimé qu’il fallait leur consacrer une soirée, samedi 20 juin. Nous recevons cette année trois Dj’s, et espérons en inviter plus l’année prochaine.

Pouvez-vous nous présenter brièvement l’Association Dima Maroc ?

L’Association Dima Maroc est une association qui s’occupe des événements culturels, artistiques et sportifs ; son rôle est d’offrir au public marocain le maximum de manifestations gratuites et aussi de contribuer à faire de la ville de Rabat une cité rayonnante, moderne et dynamique.

PROPOS RECUEILLIS PAR ALAIN BOUITHY
Samedi 20 Juin 2009

Lu 2464 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs