Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entrée en vigueur des lois contre les manifestants en Ukraine

La contestation se poursuit




Entrée en vigueur des lois contre les manifestants en Ukraine
Le journal officiel ukrainien Golos Ukraïny a publié mardi les lois qui durcissent les sanctions contre les manifestants, signifiant l’entrée en vigueur de ces textes dont l’adoption la semaine dernière a suscité de violents affrontements à Kiev.
Golos Ukraïny (la Voix de l’Ukraine), le journal du Parlement, a publié, parmi un ensemble de textes, ceux qui durcissent, jusqu’à des peines de 5 ans de prison, les sanctions potentielles contre les manifestants qui ont installé depuis deux mois un campement et des barricades dans le centre de Kiev et occupent des bâtiments officiels.
La plupart des lois concernées entrent en vigueur au soir du jour de publication, c’est-à-dire mercredi à 00H00.
Les Etats-Unis et les Européens avaient une nouvelle fois exprimé leur inquiétude lundi face aux violences en Ukraine, en faisant porter la responsabilité aux autorités ukrainiennes en raison de l’adoption de ces lois jugées «répressives».
Le président Viktor Ianoukovitch a déclaré lundi soir qu’il ne pouvait tolérer que les manifestations se transforment en «troubles massifs». Le Parquet général a de son côté affirmé que les violents affrontements de ces deux derniers jours constituaient un «crime contre l’Etat».
Le président ukrainien, auquel les manifestants reprochent sa volte-face en novembre, lorsqu’il a brusquement renoncé à signer un accord d’association avec l’UE au profit d’un rapprochement avec la Russie, avait promulgué ces textes vendredi soir malgré les mises en garde des Européens et des Etats-Unis, qui ont menacé de sanctions.
L’adoption de ces lois a entraîné un regain de mobilisation de l’opposition, qui a rassemblé 200.000 personnes dimanche dans le centre de Kiev pour une manifestation qui a dégénéré en violents affrontements avec les forces de l’ordre, à coups de cocktails Molotov contre balles en caoutchouc.
Des affrontements sporadiques se sont poursuivis jusqu’à présent, et ont repris mardi matin près de la place de l’Indépendance en plein centre de Kiev.

AFP
Mercredi 22 Janvier 2014

Lu 89 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs