Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entame spectaculaire de la 30ème CAN


La bonne opération du Gabon



Entame spectaculaire de la 30ème CAN
C’est parti sur les chapeaux de roues pour la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule actuellement en Guinée Equatoriale.
Le bal du show continental a eu comme cadre le stade de Bata archicomble pour le match d’ouverture qui a mis aux prises la sélection équato-guinéenne et son homologue congolaise. Ces deux outsiders de la poule A ont sorti un match de bonne facture au cours duquel les hôtes du tournoi, poussés par leurs supporteurs, n’ont pas tardé à annoncer la couleur, trouvant la faille à la 16ème minute suite à un fort joli but d’Emilie Nsue.
Après l’ouverture du score, l’équipe équato-guinéenne, coachée depuis moins d’une quinzaine de jours par l’Espagnol Esteban Becker, n’a pas lâché le morceau, cherchant le break en vue de terminer le match dans de bonnes dispositions. D’ailleurs, les partenaires de l’intenable Kike étaient tout près d’atteindre leur objectif à maintes reprises s’il n’y avait les interventions du keeper congolais Mafoumbi pour maintenir le score à 1 à 0.
Au cours du second half, les Congolais se sont montrés moins calculateurs, jouant à fond leur chance en vue de rétablir la parité. Les changements opérés par leur coach, le vétéran de la CAN Claude Le Roy, ont donné leurs fruits, puisque le Wydadi Ondama ou encore Douniama ont été beaucoup plus percutants, sommant la sélection de la Guinée Equatoriale à reculer d’un cran pour défendre sa petite avance. Les Congolais ne demandaient pas mieux puisqu’ils ont inscrit un but pratiquement à l’identique de leur adversaire à trois minutes de la fin du temps réglementaire par l’entremise de Bifouma.
A l’issue de cette rencontre, Esteban Becker a fait savoir dans une déclaration rapportée par l’AFP que «c'est le début d'un nouveau processus, avec de jeunes joueurs et des capitaines qui les ont bien encadrés. On aurait pu prendre les trois points, ça fait de la peine d'en perdre deux à cinq minutes du terme. Je suis très content de mes joueurs et c'est un résultat juste ».
Le second match de cette première journée pour le compte de la poule A entre le Gabon et le Burkina Faso, finaliste de l’édition 2013, a tenu toutes ses promesses. Les deux favoris du groupe ont honoré leur standing en produisant un football de qualité, porté sur l’offensif. Si les Burkinabées ont joué terriblement de malchance, ce n’était point le cas pour les Gabonais, qui jouent presque à domicile, réalistes jusqu’au bout dans leurs actions.
Les Gabonais ont entamé donc la compétition du bon pied, s’imposant par deux buts à zéro, suite aux réalisations de leur vedette Aubameyang à la 19ème mn et de l’attaquant du WAC Evouna à la 72ème mn.
Une victoire d’entrée qui n’a pas emballé outre mesure le sélectionneur du Gabon, le Portugais Jorge Costa qui a indiqué que «le Burkina a une très bonne équipe, peut-être la plus forte du groupe. On a eu de la chance, on a eu Didier (Ovono, le gardien) qui a été décisif. On avait onze Panthères sur le terrain. On a déjà trois points, mais ce n'est pas fini. On est à côté du Gabon ici et le public nous a aidés aujourd'hui ».
Quant au Français Paul But aux commandes du Burkina Faso, il a souligné qu’ "on a dominé la première mi-temps, on s'est créé des occasions très nettes, mais malheureusement Didier Ovono était très fort aujourd'hui, il a gagné les points pour le Gabon. C'est dommage, mais c'est comme ça. En deuxième mi-temps, on a essayé de continuer, on a eu encore des occasions. Il faut avoir de la chance et de la patience devant le but pour marquer, ça n'a pas été le cas; j'espère que ça le sera dans le prochain match. Le prochain match est capital, un des plus importants du premier tour. C'est à nous de faire nos preuves si on veut se qualifier pour le prochain tour».
A ce propos, bonne opération pour les Gabonais désormais leaders avec 3 points, devant la Guinée Equatoriale et le Congo (1 pt), au moment où le Burkina ferme la marche (0 point). Rien n’est encore joué, même si la pression sera beaucoup plus sur les épaules des Burikinabées qui, mercredi prochain, sont tenus de bien négocier le cap équato-guinéen, alors que le Gabon part, sur le papier, avec les faveurs des pronostics face au Congo.
Mais bien avant, la CAN devra se poursuivre lundi par l’entrée en scène des protagonistes du groupe C avec comme affiches Ghana-Sénégal et Algérie-Afrique du Sud.

Résultats
Groupe A
Guinée Equatoriale-Congo : 1-1
Burkina Faso-Gabon : 2-0
Programme
Groupe C
Lundi
16h00 : Ghana-Sénégal
19h00 : Algérie-Afrique du Sud


Mohamed Bouarab
Lundi 19 Janvier 2015

Lu 654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs