Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entame sans dégâts pour le Onze national aux éliminatoires du Mondial


La sélection marocaine, version Renard, a prouvé une fois de plus qu’elle est difficile à battre



Le Onze national est parvenu à s’en tirer à bon compte à l’issue de son premier match du groupe 3, zone Afrique, des éliminatoires du Mondial 2018, et ce après avoir forcé, samedi au stade de France-ville, le nul blanc devant la sélection gabonaise.
Débuter le concours par une issue de parité à l’extérieur reste toujours un probant résultat en attendant la suite de la compétition. Devant la formation gabonaise, l’équipe marocaine, privée des services de pas moins de trois cadres, Mehdi Benatia, Nabil Diral et Soufiane Boufal, a une fois encore montré son visage défensif, prouvant qu’elle est difficile à battre, ce qui mérite d’être vivement salué.
Pressant haut, ne laissant aucunement l’adversaire développer son jeu, les poulains de Hervé Renard se sont bien défendus, se montrant les premiers sur tous les ballons pour avorter dès l’entame les assauts gabonais. Que ce soit au premier ou au second half, les opportunités se faisaient rares et la réelle occasion qui aurait failli faire mouche est à mettre à l’actif de Pierre Aubameyang sur un headding magistralement repoussé sur la ligne de but par le keeper marocain Mounir Mhamedi.
Un match plein des partenaires de l’infatigable Karim El Ahmadi qui sont en droit de se targuer d’avoir décroché leur premier point au cours de ces éliminatoires pour la Coupe du monde épreuve qui fuit le football national depuis l’édition de 1998 en France. 
D’ailleurs, lors de la conférence d’avant-match tenue vendredi dernier au stade Rénovation de la capitale du Haut-Ogooué, le sélectionneur national Hervé Renard avait déclaré que "pour nous, l’idéal sera de gagner la CAN-2017 et se qualifier pour le Mondial-2018’’. Et de poursuivre que "c’est un objectif difficile car tous nos adversaires nourrissent le même rêve’’.
Pour ce faire, si à chaque match son propre contexte, le staff technique est appelé à secouer le cocotier et à envisager que les victoires se dessinent en principe en optant pour l’offensive plutôt que pour un jeu défensif à outrance.
Un fait auquel fera face le Onze marocain lors de sa prochaine sortie des éliminatoires où il aura à accueillir au mois de novembre prochain l’équipe nationale de Côte d’Ivoire qui a débuté les éliminatoires du bon pied après avoir pris le meilleur sur son homologue malienne sur la marque de 3 à 1.
La phase aller de ces qualifications sera bouclée à domicile  face au Mali (28 août 2017) que l’EN affrontera de nouveau le 2 septembre de l’année prochaine. Quant aux deux dernières confrontations, elles seront face au Gabon à domicile (2 octobre 2017) et contre la Côte d’Ivoire à Abidjan (6 novembre 2017).  
Il y a lieu de rappeler que 20 sélections africaines, réparties sur cinq groupes de quatre, prennent part à ce troisième tour des éliminatoires du Mondial 2018. Seules les premières de chaque poule se qualifieront pour l’édition russe.  
 

Ils ont dit

Hervé Renard (sélectionneur 
du Maroc) 
‘’Nous avons fait un bon match, surtout au niveau défensif. A part une seule occasion qui a failli donner l’avantage à l’adversaire, le match était bon en général. Il y a de la cohérence et il y a une âme. Ce n’est pas facile de faire le match qu’on a fait. Il y avait certainement des erreurs que nous allons essayer de corriger contre la Côte d’Ivoire. L’absence de plusieurs de nos joueurs cadres ne nous a pas facilité la tâche. La sélection gabonaise, avec de grandes individualités techniques, n’était pas facile à jouer. Ils étaient bien organisés et soutenus par leur public. Nous avons évolué dans des conditions difficiles, y compris le terrain et le climat. Le match nul pour nous est un bon résultat’’.

Younes Belhanda (milieu 
du Onze marocain)  
‘’On a fait un bon match et on aurait pu gagner. Nous étions compacts et homogènes et je pense qu’on était meilleur qu’eux. Il y avait aussi l’état du terrain et la chaleur mais le point du match nul est précieux pour nous et nous allons tout faire pour engranger le maximum de points lors des prochains matches’’.

Jorge Costa (sélectionneur 
du Gabon) ‘’Nous avons affronté une grande équipe, qui a de bons joueurs et un bon entraîneur. N’oublions pas que le Maroc est la première équipe à se qualifier pour la CAN-2017. Nous avons fait un bon match et je pense que nous on a eu la première mi-temps et eux la deuxième. Nous voulions gagner ce match mais je suis satisfait du rendement de mes joueurs et content du résultat obtenu’’.

Pierre Emerick Aubameyang 
(capitaine du Gabon)  
“On n’est pas forcément content du résultat car on voulait prendre les trois points pour aborder la suite des éliminatoires en confiance, mais un point n’est pas mauvais. Il ne faut pas être négatif et nous allons voir la suite avec espoir’’.
 

Fouzi Lakjaâ reçu par Ali Bongo



Le président gabonais Ali Bongo a reçu, samedi entre les deux mi-temps du match Gabon-Maroc, le président de la Fédération Royale marocaine de football, Fouzi Lakjaâ, rapporte le site officiel de l’instance fédérale, frmf.ma
Au cours de cette réception, Fouzi Lakjaâ a offert l’emblème de la FRMF au président gabonais qui a souhaité d’ailleurs bonne chance aux sélections marocaine et gabonaise dans ces éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 en Russie. 

Test jordanien pour l’EN A’

Le Onze national A’ continue de peaufiner son programme de préparation en vue du match amical de ce lundi à 19 heures au Grand stade d’Agadir face à l’équipe nationale de Jordanie.
La séance de samedi a duré une heure et demie et a connu la participation de l’ensemble des joueurs convoqués par le coach Jamal Sellami, à l’exception de Mustapha El Youssfi, blessé. Pour rappel, l’équipe nationale A’ avait surclassé, mercredi en amical à Limbé, le Onze camerounais par 3 à 2.
Pour rappel, ces deux matches amicaux entrent dans le cadre de la préparation de l’EN A’ aux prochaines échéances officielles.

Mohamed Bouarab
Lundi 10 Octobre 2016

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs