Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entame réussie de la RD Congo et du Cameroun




La RD Congo et le Cameroun ont débuté du bon pied leur CHAN rwandais, surclassant dimanche respectivement l’Ethiopie (3-0) et l’Angola (1-0) pour le compte de la première journée du groupe B.
 On s’était préparé à un match vivant. Et de ce point de vue, on n’a pas été déçu car, pour le mouvement, Camerounais et Angolais se sont livrés à fond, ne se ménageant pas pendant quatre-vingt-dix minutes. Ce fut un match très désordonné avec un usage abusif des balles aériennes, souvent à coups de passes longues, un peu trop très certainement. Dans ces circonstances on comprend que le ballon a beaucoup circulé d’un camp à l’autre.
La bataille entre les Lions Indomptables et les Palancas Negras avait pourtant bien commencé avec d’entrée un très mauvais renvoi d’Aaron Mbimbe directement dans les pieds d’Adriano dont la frappe instantanée frôlait l’arête de la cage de Nyame. Le Cameroun avait eu chaud. La deuxième opportunité du match sera encore angolaise lorsqu’un centre-tir de Miguel rebondit au-dessus de la transversale. Le temps fort du match allait survenir dix minutes plus tard. Faute sur Yazid Etouba Emane juste à l’entrée de la surface angolaise. C’est lui qui va tirer le coup de pied arrêté. Il prend ses marques, ajuste sa frappe. Pied gauche. Landu, le gardien, est parti du bon côté mais il ne peut toucher le ballon qui va frapper le montant gauche de la cage à mi-hauteur pour filer au fond des filets. Imparable. Un coup franc à montrer dans toutes les écoles de football.
Pour la suite, ce sera le régime sec même si la pelouse était mouillée par les séquelles de l’orage qui avait fait croire qu’on aurait du mal à donner le coup d’envoi du premier match à l’heure fixée. Mais, miracle du coup d’envoi, le soleil avait fait son apparition pour le rendez-vous congolo-éthiopien.
Des espaces, il y en eut beaucoup, tant la partie entre Camerounais et Angolais fut décousue. Aucun joueur ne pensait poser tranquillement le ballon sur le sol afin de donner de bons ballons à ses partenaires. Que d’accrochages, de situations confuses, des tirs qui ne mettaient pas en grande difficulté les deux gardiens. Sauf sur ce départ de Samuel Nlend qui allait se présenter tout seul devant Landu mais ce dernier avait bien suivi le mouvement et choisi de sortir de sa zone de vérité pour s’interposer alors que le deuxième but ne semblait plus loin. Peu après, il y eut un deuxième moment important, l’expulsion du défenseur camerounais Joseph Ngwem, à la réception d’un deuxième carton jaune (66’). On imagine la suite, un forcing angolais pour aller chercher au moins l’égalisation. La pression fut très forte sur l’arrière-garde très renforcée des Lions Indomptables. Le mot d’ordre fut : résister ! Et les Camerounais tinrent bon comme l’indique le score.
Pour ce qui est du second match, l’Ethiopie, dominée dans tous les compartiments, naïve en défense, impuissante dans les relances, a été une proie facile pour des Léopards très affûtés et très déterminés. La victoire de Florent Ibenge est de celles qui ne se discutent pas. Elle aurait pu être plus large.
Elle fut cependant longue à se dessiner. Après avoir obtenu deux coups francs bien placés à la limite de la surface de réparation, mal exploités par Héritier Luvembu (10’) puis Guy Lusadisu (13e), le ballon se levant au-dessus de la cage d’Abel Mamo, il y eut ce tir lointain du long de la ligne de touche de Luvumbu renvoyé dans une glissade par le gardien éthiopien. Les camarades de Joël Kimwaki mettaient constamment la pression sans réussir à concrétiser leur supériorité. Ce n’est qu’à la 44e minute que les Léopards réussiront à ouvrir le score sur une tête de Guy Lusadisu.
Ce dernier parti à 30 mètres de la ligne de but éthiopienne sert sur sa droite Luvumbu qui lui remet instantanément en pleine surface. Lusadisu a bien suivi et de la tête donne l’avantage – mérité – aux siens. Le retour des vestiaires allait être fatal aux hommes de Yohannes Sahle puisque d’entrée ils concédaient un deuxième but (47’). Sur un centre venu du côté gauche, Luvumbu, entre deux défenseurs ajuste une tête qui fait mouche. Il venait de tuer définitivement le match. Dix minutes plus tard arrivait le troisième but signé Meshack Elia sur un service de Luvumbu avec un scénario un peu identique au précédent, une grosse erreur en défense centrale.
Les Congolais ont gagné facilement leur premier match. Puissants, bien organisés avec les cinq joueurs du V.Club et les trois de Mazembe, ils ont très rapidement trouvé leur équilibre. Leur puissance collective a prévalu sur le football trop académique des Ethiopiens. Il y a eu quelques courtes séquences plaisantes mais à ce niveau, c’est insuffisant.
A Huye, dimanche après-midi, il y avait une équipe offensive, la RD Congo, et une autre réduite à la défensive, l’Ethiopie. Tout n’a pas été parfait au sein des Léopards. On a noté des maladresses et des mauvais choix devant la cage éthiopienne. Cela ne les a pas empêchés de signer une victoire importante. C’est bon pour le moral.

Programme du mardi
Groupe D

13h00 : Zimbabwe-Zambie
16h00 : Mali-Ouganda



ILS ONT DIT

A l’issue des deux rencontres du groupe B, le site cafonline.com a recueilli les déclarations des sélectionneurs de la RD Congo, de l’Ethiopie, de l’Angola, ainsi que celle du gardien de but du Cameroun.

Florent Ibenge (sélectionneur de la RD Congo)
« L’équipe a abordé le match avec beaucoup d’envie comme le doit le faire pour chaque sortie. L’adversaire, on le connaissait, et il nous a un peu surpris en évoluant au départ sur un faux rythme. On s’attendait qu’il procède plus rapidement. Nous sommes entrés progressivement dans la bonne cadence. Face à des Ethiopiens qui tenaient le ballon dans leur zone, il fallait rester patients mais l’’objectif était bien sûr de marquer. Nous l’avons fait juste avant la mi-temps et juste après, leur portant le coup fatal et nous avons ajouté un troisième. Mais je ne nous vois pas plus haut que nous sommes. La compétition ne fait que commencer. Il nous faut juste garder le même état d’esprit en sachant que nos deux prochaines sorties seront différentes face à des adversaires sans doute plus solides ».

Yohannes Salhe (sélectionneur de l’Ethiopie)
« La RD Congo était mieux organisée que nous. On a commis des erreurs en défense qui nous ont coûté des buts. Au milieu de terrain les joueurs ont trop cherché à garder le ballon et n’ont pas su se projeter en avant pour mettre les attaquants en position favorable. On n’a pas évolué assez vite et devant ils n’ont pas eu les cartouches. Avant le match j’avais donné pour consigne d’attaquer à cinq, ils se sont retrouvés à deux. Maintenant nous n’allons pas renoncer après ce mauvais départ. Nous allons nous battre pour au moins si on sort après le premier tour, montrer un visage positif du football éthiopien».

Hugo Patrick Nyame (gardien, capitaine du Cameroun)
« Cela fait du bien cette victoire. Vous savez, au Cameroun, on a l’habitude de dire que ce qui compte ce sont les trois points. Ce que je sais c’est que nous avons montré que nous étions prêts et sereins. En face de nous on a eu un véritable tourbillon et nous avons dû nous battre jusqu’au bout, surtout à partir du moment où nous nous sommes retrouvés à dix contre onze. L’essentiel était de conserver la victoire et les trois points. Nous sommes ici pour passer le premier tour. Après ce sera une autre compétition”.

Jose Antonio Kalamba (sélectionneur de l’Angola)
« Nous avons montré trop de respect à notre adversaire en début de rencontre et nous n’avons peut-être pas été assez maîtres de notre jeu. Nous avons encaissé ce but qui allait être le seul de la partie. Notre deuxième période a été bien meilleure, nous avons été nettement plus audacieux. Je pense que nous aurions mérité d’égaliser en fin de match mais nous avons été trop brouillons. Nous nous sommes trop précipités dans notre envie d’égaliser ». 

Mardi 19 Janvier 2016

Lu 1749 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs