Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enseignement, santé et urbanisme au menu du Conseil régional




Le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa a tenu dernièrement  une session extraordinaire pour l'étude  et l'adoption des recommandations relatives à trois secteurs  sociaux vitaux : l'enseignement, la santé et l'urbanisme. Après avoir longuement débattu de la question, le Conseil a finalement adopté les recommandations relatives à l'enseignement (couverture de la région de centres de formation professionnelle dans toutes les spécialités; compléter les établissements de l'Université Ibn Zohr dont  la     création d'une Faculté de médecine; création d'une deuxième université dans la région; augmentation de la capacité d'accueil de la cité et du restaurant universitaires), et à la santé (activer la création du centre hospitalier universitaire dans la région; participation du ministère à la réhabilitation de l'ensemble des hôpitaux provinciaux de la région en les dotant de  moyens et équipements médicaux; doter les hôpitaux provinciaux de spécialités et de médecins et cadres paramédicaux nécessaires).
Quant à la question relative au secteur de  l'urbanisme et qui a suscité une discussion très animée, elle a été reportée vu son importance et la complexité des problèmes liés à l'habitat et à l'urbanisme dans la région, surtout si l'on sait qu'avec  le déclenchement de ce qu'il est désormais communément appelé ''Le Printemps arabe'' et les manifestations du Mouvement du 20 février, des constructions anarchiques ont poussé un peu partout à Agadir et dans la région comme des champignons au mépris des règlements et lois en vigueur. Domaine public, maritime et forestier et autres, tout y est passé, ce qui a poussé les autorités à réagir enfin quoique tardivement. C'est ainsi que plusieurs constructions de ce genre, dont des immeubles et des boutiques ont été rasées dernièrement par les bulldozers dans la commune d'Aourir et les responsables déférés devant la justice. Et l'opération se poursuit dans la région avec rigueur et détermination.
Autrefois, la ruée vers l'habitat insalubre avait lieu à la veille des élections, aujourd'hui, les constructions anarchiques se sont multipliées à la faveur du Printemps arabe et du laxisme qui en a découlé.
Donc, l'examen de cette question par le Conseil régional prochainement  promet d'être très animé. Mais il faudra bien un jour prendre le taureau par les cornes et résoudre ce problème une fois pour toutes tout en garantissant l'accès des citoyens au droit à l'habitat  dans de bonnes conditions tout en tenant compte des possibilités de chacun. L'Etat se doit donc de prendre toutes ses responsabilités dans ce domaine.

M.Chbani
Vendredi 20 Janvier 2012

Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs