Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enquête sur la mouvance islamiste en Hexagone : Interpellation et saisies d’armes dans le sud de la France




Enquête sur la mouvance islamiste en Hexagone :  Interpellation et saisies d’armes dans le sud de la France
Douze personnes ont été interpellées mardi en France dans le cadre de deux enquêtes distinctes en lien avec la mouvance islamiste, ont indiqué des sources proches des enquêtes alors que les appels à la vigilance face à la menace d'attentats se multiplient actuellement.
Près de Bordeaux (sud-ouest) et à Marseille (sud), trois hommes ont été interpellés après la découverte de leurs coordonnées dans les affaires d'un islamiste présumé, d'origine algérienne arrêté samedi en Italie et dont la France demande l'extradition, ont indiqué des sources proches de l'enquête.
Ils ont été arrêtés par les hommes de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI, contre-espionnage français). Leurs coordonnées ont été retrouvées lors de l'interpellation de Ryad Hannouni, à Naples, alors qu'il était en possession d'un kit de fabrication d'explosifs.
Cet homme de 28 ans faisait l'objet d'un mandat d'arrêt diffusé dans l'ensemble des pays européens signataires de la convention de Schengen.
Il est recherché par la justice française dans le cadre d'enquêtes sur les filières pakistano-afghanes, selon des sources proches du dossier.
Il a vécu en France avant de partir dans la zone pakistano-afghane, où de nombreux candidats au jihad sont allés combattre ou suivre des entraînements.
De retour des zones tribales où il aurait combattu, il avait été repéré par la police italienne à Naples, où il fréquentait des mosquées locales.
Mardi, une source proche de l'enquête se montrait toutefois prudente sur le niveau d'implication dans de présumées "filières afghanes" des trois personnes interpellées en France, dont l'âge et la nationalité n'ont pas été précisés.
Dans une affaire distincte, mardi également, à Marseille et Avignon (sud), neuf personnes ont été interpellées dans le cadre d'une enquête parisienne sur la mouvance islamiste et des armes ont été saisies, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.
Elles ont été interpellées sur commission rogatoire d'un juge antiterroriste parisien dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".
"Quelques armes, dont une kalachnikov et un fusil à pompe, ainsi que plusieurs munitions" ont été saisies lors des interpellations, ont indiqué ces sources.
La simultanéité des deux opérations relève d'un "hasard de calendrier", selon une source proche de l'enquête.
En tout état de cause, elles ont été menées alors que les appels à la vigilance face à la menace d'attentats en Europe et en particulier en France se multiplient.
Le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux avait affirmé il y a deux semaines que la menace dans le pays était "réelle", les services de renseignement évoquant "une menace imminente d'attentat".
Les Etats-Unis ont mis en garde dimanche les Américains voyageant en Europe contre des "risques potentiels d'attentats terroristes" notamment à Paris.

AFP
Mercredi 6 Octobre 2010

Lu 546 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs