Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enquête sur l’assassinat de Yasser Arafat : Même huit ans après, un empoisonnement au polonium peut être détecté




Enquête sur l’assassinat de Yasser Arafat :  Même huit ans après, un empoisonnement au polonium peut être détecté
Même huit ans après la mort de Yasser Arafat, les prélèvements qui devaient être effectués mardi sur sa dépouille peuvent révéler s'il a été victime d'un empoisonnement au polonium 210, une substance radioactive très toxique.
"On a une chance de détecter" un tel empoisonnement chez Yasser Arafat "sous réserve qu'il ait reçu une dose correspondant à la dose mortelle, c'est-à-dire quelques microgrammes", peu avant son décès en novembre 2004, déclare à l'AFP Jean-René Jourdain, adjoint à la directrice de la Protection de l'Homme de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) français.
Le polonium 210 a une période radioactive de 138,4 jours, autrement dit la moitié de ses atomes se désintègre tous les 138,4 jours. Yasser Arafat étant mort voici plus de huit ans, cela signifie que si cette substance radioactive était bien présente dans son corps, sa concentration actuelle devrait être deux millions de fois moindre.
"Mais si on retrouve des traces de polonium, ça ne veut pas dire qu'il s'agit de polonium artificiel" et donc d'un empoisonnement. "Il faut faire attention car on trouve du polonium dans la nature, dans les premiers centimètres de la surface du sol notamment", souligne M. Jourdain.
"Il faudra faire des analyses, qui prennent quelques semaines, pour faire la différence entre le polonium d'origine artificielle et le polonium d'origine naturelle", ajoute-t-il. Les juges français espèrent savoir d'ici la fin décembre si les échantillons prélevés sur la dépouille de Yasser Arafat sont exploitables puis, dans l'affirmative, être fixés au printemps sur son éventuel empoisonnement, selon une source proche du dossier. Selon l'expert de l'IRSN, les spécialistes présents mardi en Cisjordanie devraient surtout prélever des fragments d'os sur la dépouille du dirigeant palestinien historique.
"Le polonium s'accumule dans le foie, dans la rate, les reins et les os, notamment la moelle osseuse. Mais après huit ans, il est très peu probable qu'il subsiste autre chose que des os", estime Jean-René Jourdain.
Une forte présence de plomb peut être un indice car la désintégration du polonium 210 peut générer du plomb.
Des experts suisses de l'Institut de radiophysique de Lausanne, qui ont déjà détecté "une quantité anormale de polonium" sur des effets personnels de Yasser Arafat, ainsi que des experts russes, ont été mandatés par l'Autorité palestinienne pour ces recherches.
Les juges français, chargés d'une enquête contre X pour assassinat, vont confier les analyses de leurs prélèvements au laboratoire parisien Toxlab, selon une source proche du dossier.
Elément chimique naturel présent dans la pechblende (minerai d'uranium), le polonium, découvert en 1898 par Marie Curie, est utilisé comme source de rayonnement alpha dans la recherche et en médecine, mais aussi comme source de chauffage dans les engins spatiaux.
Il reste toutefois très rare, avec un milliardième de gramme de polonium au maximum dans dix grammes d'uranium. Sa production nécessite un réacteur nucléaire et est estimée à moins de 100 grammes par an à l'échelle mondiale, en grande majorité d'origine russe.
Le polonium avait été utilisé pour empoisonner en 2006 Alexandre Litvinenko, un ex-espion russe devenu opposant au président Vladimir Poutine.

AFP
Mercredi 28 Novembre 2012

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs