Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enquête close pour George Michael, mort de causes naturelles




Plus de deux mois après la découverte du corps sans vie de George Michael à son domicile, la police britannique a conclu mardi à une mort pour "causes naturelles" du chanteur, dont les funérailles vont pouvoir se tenir. "L'enquête sur la mort de George Michael est terminée", a annoncé Darren Salter, le responsable du service de médecine légale du comté de l'Oxfordshire, à l'ouest de Londres dans un communiqué. Selon lui, George Michael, décédé le 25 décembre à l'âge de 53 ans, est mort des suites d'une cardiomyopathie dilatée avec myocardite, soit un affaiblissement du muscle cardiaque, et d'une stéatose hépatique, qui se traduit par une accumulation de graisse dans les cellules du foie. 
La police a donc écarté les spéculations sur une possible surdose de drogues ou de médicaments. Mais les deux pathologies dont souffrait le chanteur trahissent un style de vie excessif. George Michael, de son vrai nom Georgios Kyriacos Panayiotou, avait connu divers déboires liés à la drogue (cannabis et crack) et l'alcool. Il avait notamment passé quatre semaines en prison en 2010 après avoir embouti avec sa Range Rover la vitrine d'un magasin du nord de Londres, sous l'emprise du cannabis et de médicaments. Trois ans plus tôt, il avait été retrouvé évanoui dans sa Mercedes et avait admis avoir consommé de la drogue. Le corps sans vie du chanteur de "Freedom" et "Careless Whisper" avait été découvert le jour de Noël à son domicile de Goring, à l'ouest de la capitale britannique, par son compagnon Fadi Fawaz. "J'étais venu chez lui pour le réveiller et il s'en était allé, reposant en paix sur son lit", avait déclaré ce dernier au quotidien britannique Daily Telegraph. "Son corps a fini par lâcher", a affirmé dimanche Kenny Goss, qui a partagé la vie de la star pendant treize ans, au Sunday Mirror. Il a ajouté que la famille de George Michael était impatiente de pouvoir procéder enfin aux funérailles. L'enquête étant désormais close, le corps de la star peut être rendu à ses proches.

Libé
Jeudi 9 Mars 2017

Lu 387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs