Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enlèvement de trois adolescents israéliens à Hébron

Netanyahu fustige l’accord de réconciliation palestinien et brandit la menace de représailles




Enlèvement de trois adolescents israéliens à Hébron
L'armée israélienne a arrêté des dizaines de Palestiniens en Cisjordanie et imposé un bouclage complet de la ville de Hébron après avoir lancé de vastes recherches pour tenter de retrouver trois jeunes Israéliens enlevés, selon les autorités, par un groupe armé palestinien. Les soldats patrouillent en force depuis samedi soir dans les rues de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie et des barrages ont été établis près de l'entrée de la cité. Aucun véhicule n'est autorisé à entrer ou sortir de la plus grande ville palestinienne de Cisjordanie. 
L'opération militaire -qui mobilise des milliers d'hommes- se concentre sur le village de Tafuh, à l'est de Hébron, où les soldats ont perquisitionné des maisons avec des chiens policiers, selon des témoins. Parmi les Palestiniens arrêtés, figurent en majorité des membres du Hamas, dont Hassan Youssef, un député du mouvement islamiste en Cisjordanie, mais aussi du groupe radical Jihad islamique et du Fatah, le parti nationaliste dirigé par le président Mahmoud Abbas, a-t-on appris de sources sécuritaires palestiniennes.
Selon les médias israéliens, les trois jeunes Israéliens dont l’un d'eux serait aussi de nationalité américaine ont disparu jeudi soir alors qu'ils faisaient de l'auto-stop près du Gush Etzion, un bloc de colonisation situé entre les villes palestiniennes de Bethléem et Hébron, pour se rendre à Jérusalem. Les circonstances de leur disparition n'ont pas été officiellement dévoilées. 
Benjamin Netanyahu a estimé que l'accord de réconciliation conclu le 23 avril par Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, et les islamistes du Hamas avait enhardi les activistes palestiniens.
Le Premier ministre israélien tout en imputant dimanche au Hamas l'enlèvement de ces trois colons juifs de Cisjordanie a menacé de "graves conséquences". Quatre-vingt Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit par les forces israéliennes dans le cadre de ces recherches, a-t-il-fait savoir. L'armée a procédé à de nombreuses perquisitions à Hébron et dans les villages des alentours dans le cadre des "efforts déployés pour les retrouver. Aucune revendication n'a été formulée. Côté palestinien, on parle d'une centaine de personnes interpellées. 
Les services de sécurité palestiniens, qui continuent à coopérer avec les forces israéliennes malgré la suspension du processus de paix, font le nécessaire, a-t-on assuré à Ramallah, ce qui a suscité une vive réaction du Hamas qui qualifie le fait de " collaboration avec l'ennemi" selon son porte-parole Faouzi Barhoum. 
Plusieurs mouvements armés palestiniens disent ouvertement vouloir enlever des Israéliens pour obtenir des concessions de l'Etat hébreu.  

(AFP & Reuters)
Lundi 16 Juin 2014

Lu 355 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs