Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Enième coup de massue de Benkirane aux entreprises et aux consommateurs

Hausse du prix du gasoil depuis dimanche




Enième coup de massue de Benkirane aux entreprises et aux consommateurs
Encore une mauvaise nouvelle tant pour l’entreprise que pour les consommateurs. Le prix de vente au public du gasoil a été fixé à 8,88 dirhams le litre pour la période allant du 16 février au 15 mars 2014, en hausse de 0,34 dirhams, a annoncé samedi soir le ministère des Affaires générales et de la Gouvernance. 
Cette hausse qui est venue s’ajouter aux autres opérées depuis l’investiture de l’actuel Exécutif, aura certainement un impact négatif sur le coût logistique et, par conséquent, sur l’ensemble de l’activité économique allant de la production à la consommation finale puisque le transport routier constitue le principal mode de transport domestique des marchandises dans la mesure où il représente plus de 75% du fret national (hors phosphates). Les camions à moteurs diesel demeurent, en effet, le premier moyen de transport routier des marchandises, selon le ministère des Finances qui estime que ce parc est constitué de 20.000 transporteurs, possédant 73.275 camions dont 53% pour compte d’autrui et 47% pour compte propre. 
 La même étude de la Direction des études et de la prévision financière de ce département estime, en outre, que le transport routier des marchandises pâtit de plusieurs difficultés qui freinent son développement et entravent son fonctionnement. Parmi celles-ci, il y a lieu de citer, l’atomicité et la fragmentation qui se reflètent dans la composition du secteur dominée par les TPE et les PME qui représentent 95% des entreprises opérant dans le secteur dont 90% sont des entreprises individuelles, détenant chacune une flotte moyenne de 3 à 5 camions. Ces petites entités échappent généralement à la réglementation sociale et fiscale face aux entreprises structurées qui ne représentent que 10%. A cela, il convient d’ajouter la vétusté du parc national, dont l’âge moyen est de 13 ans et les hausses répétées des prix du gasoil dont la dernière semble fatale vu que le trafic est peu dynamique du fait de la morosité de l’activité économique dans son ensemble. 
En outre, l’actuelle hausse ne manquera pas de porter un coup fatal à la stratégie nationale de la compétitivité logistique lancée en 2010 et partant à la compétitivité des entreprises nationales déjà fortement plombées par des coûts logistiques sans commune mesure avec ceux de la concurrence étrangère.
Du coup, l’augmentation actuelle des prix du gazole impactera également le panier de la ménagère dans des proportions fort importantes. Ce qui constituera un véritable frein au principal moteur de croissance au Maroc, à savoir la consommation intérieure.

Mohammed Taleb
Lundi 17 Février 2014

Lu 860 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs