Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Encourager la créativité et l’innovation dans le domaine du plaidoyer pour les droits des femmes


Nombre de contraintes persistent cependant sur le chemin d’une véritable promotion



L’Association Jossour Forum des femmes marocaines, en partenariat avec le Middle East Partnership Initiative (MEPI), organise aujourd’hui samedi à partir de 15h, à l’EGE à Rabat, la compétition de plaidoyer des droits des femmes.
Inscrite dans le cadre de  la clôture de la campagne de plaidoyer des droits des femmes, qui a atteint 500 jeunes universitaires de Rabat, Casablanca et Marrakech, cette campagne s’adresse aux filles et garçons de 18 à 35 ans. Elle «permettra à tous(es) les étudiants(es) des universités et écoles ou associations qui ont bénéficié des formations en matière de droits des femmes et des techniques de plaidoyer dans les réseaux sociaux, d’y participer», a indiqué l’association organisatrice.
Cette initiative vise à encourager la créativité et l’innovation dans le domaine du plaidoyer pour les droits des femmes, a précisé l’Association Jossour FFM, soulignant que cette campagne se déroule dans un contexte marqué par la consécration de l’égalité et de la parité dans la Constitution et la mise en application du principe de «la discrimination positive» en matière de participation politique des femmes et des jeunes. Sans toutefois ignorer que des femmes marocaines peinent toujours à s’imposer aussi bien au niveau social, professionnel que politique. 
En effet, a-t-elle rappelé, «certaines contraintes persistent sur le chemin d’une véritable promotion des droits des femmes, en particulier des jeunes femmes. Elles sont principalement  liées aux mécanismes relatifs à la concrétisation de l’égalité». 
Les thématiques de la compétition reposent sur trois volets: culturel (théâtre, show et poésie), digital (reportage, court métrage, vidéo et caricature) et juridique (simulation de tribunal, proposition et recommandation).
Il est à souligner qu’un jury, composé d’artistes, poètes et militants, présidera cette compétition qui décernera trois prix. Le premier prix sera attribué à la meilleure participation au plaidoyer « Culturel », soit en  interprétant une pièce de théâtre,  soit en jouant un show sur les droits des femmes ou une poésie.
Le deuxième prix sera attribué à la catégorie du plaidoyer «Digital». A ce propos, a expliqué l’association, «les jeunes peuvent faire un reportage ou un court-métrage, ils peuvent réaliser une vidéo ou une caricature». Le troisième prix est consacré au plaidoyer «juridique». Dans cette catégorie les jeunes peuvent participer à travers une simulation de tribunal ou proposer des recommandations ou amendements de textes de lois relatifs aux droits des femmes, a expliqué Jossour FFM.
Notons aussi que lors de cette cérémonie de clôture, l’Association Jossour FFM remettra les certificats de formation aux bénéficiaires ainsi que des prix ou trophées pour les meilleures prestations. 
Précisons que «la formation s’est attelée aux droits juridiques, en particulier ceux afférents aux femmes, à la Constitution de 2011, à l’égalité des genres et à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Dans le volet communication, les trois groupes ont appris à reconsidérer certains points et mécanismes essentiels des réseaux sociaux, les mécanismes de prise de parole en public, les médias… », a indiqué l’Association.
Il est à rappeler que 60 étudiants de Rabat, Marrakech et de Casablanca ont organisé trois événements réussis dans leur université. Les premiers se sont intéressés à la mise en œuvre de l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination (le 5 mai 2016 à EGE), les Marrackchis ont débattu de différents axes sur la violence à l’égard des femmes (le 4 juin à GEC, école de management) tandis que leurs collègues casablancais ont ouvert le débat sur la perception des jeunes de l’égalité (le 4 juillet 2016 à EFE).


Alain Bouithy
Samedi 23 Juillet 2016

Lu 978 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs