Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En vue de tirer profit de leurs compétences et se renforcer dans l’industrie des engrais

Le Groupe OCP et l’américain Jacobs annoncent leur partenariat




Le Groupe OCP et l’américain Jacobs Engineering Group Inc. viennent d’annoncer leur intention de concrétiser un accord de partenariat en ingénierie industrielle sous forme de joint-venture.
Les dirigeants des deux groupes n’ont pas dévoilé les termes de cet accord, qui demeureront confidentiels. Cependant, durant la phase initiale, la joint-venture fournira des prestations de gestion de programmes, de gestion de projets, et d’ingénierie pour des projets inscrits dans le programme d’investissement de l’OCP de 5 milliards de dollars au Maroc.
L’accord, une fois finalisé, représentera une puissante combinaison de ressources d’ingénierie et de gestion de programmes afin d’accompagner l’OCP dans la mise en œuvre de ses plans de développement stratégiques, notamment les infrastructures nécessaires au développement de la plate-forme de Jorf Lasfar (Jorf Phosphate Hub). Cela fera également avancer les plans de développement de Jacobs dans l’industrie des engrais et dans la région. Il est prévu que la joint-venture fournisse des prestations à l’OCP et à d’autres entreprises dans leurs activités d’ingénierie liées au phosphate partout dans le monde. En outre, les deux groupes ont l’intention d’étendre les capacités de la joint-venture pour offrir des prestations d’ingénierie en infrastructures industrielles pour les marchés croissants des pays d’Afrique de l’Ouest.
La nouvelle société utilisera les systèmes et outils d’ingénierie Jacobs et sera pourvue en personnel OCP et Jacobs, ainsi qu’en personnel recruté localement. Elle devrait être opérationnelle avant fin 2009 et devrait atteindre un effectif de 200 personnes au bout de 12 mois.
Pour Mostafa Terrab, P-DG du Groupe OCP, cette collaboration représente un jalon important pour l’OCP dans la réalisation de ses objectifs d’investissement à court et à moyen termes. En outre, la joint-venture mettra à contribution les forces et l’expertise des deux entreprises pour fournir des prestations d’ingénierie et des services aux projets liés au phosphate à l’extérieur du Maroc et aux projets d’infrastructure dans les pays d’Afrique de l’Ouest».
Pour sa part, Noel Watson, Président de Jacobs, estime que «cet accord de joint-venture est une occasion de soutenir les objectifs de développement de l’OCP, de tirer parti de nos compétences conjointes et de renforcer notre développement dans le secteur des engrais. Il nous permet également à tous les deux de mieux pénétrer les marchés marocains et ouest-africains».


L
Samedi 17 Octobre 2009

Lu 610 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs