Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En visite à Bucarest; Abbas appelle le Hamas à la réconciliation




Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en visite lundi à Bucarest, a une nouvelle fois appelé le Hamas à signer un projet de réconciliation égyptien afin «d'avancer vers l'organisation d'élections».
«J'aimerais que le Hamas signe le document égyptien afin que nous puissions avancer vers l'organisation d'élections», a déclaré M. Abbas après une rencontre avec son homologue roumain Traian Basescu.
Ce dernier a estimé qu'en acceptant cette proposition, le Hamas avait «une occasion extraordinaire de consolider l'Etat palestinien».
M. Abbas a rappelé «l'importance de la réconciliation inter-palestinienne».
Il est attendu en Egypte jeudi pour une rencontre avec le président égyptien Hosni Moubarak, selon une source proche de la présidence égyptienne.
Un projet rédigé sous les auspices de l'Egypte l'an dernier et accepté par le Fatah de M. Abbas suggère la tenue d'élections législatives et présidentielle mi-2010 dans les Territoires palestiniens.
Il stipule la restructuration des forces de sécurité palestiniennes sous la supervision des Egyptiens et la libération des personnes détenues par les deux groupes en Cisjordanie et à Gaza.
Le Fatah et le Hamas sont à couteaux tirés depuis la prise de contrôle de la bande de Gaza par le mouvement islamiste en 2007.
Par ailleurs, la Roumanie et l'Autorité palestinienne ont annoncé la signature d'un programme de coopération dans l'éducation et la culture qui se traduira notamment par l'octroi de dizaines de bourses roumaines à des étudiants palestiniens à partir de la rentrée 2011.
Une commission mixte où siègeront notamment des hommes d'affaires a été créée afin de stimuler les échanges bilatéraux ainsi que les investissements roumains en Cisjordanie.
A rappeler, par ailleurs, que l'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, reprendra dans les prochains jours ses navettes de négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens.
« George Mitchell sera dans la région dans le courant de cette semaine pour poursuivre ses entretiens réguliers » avec les deux parties, a indiqué lundi Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat.
« Nous voulons voir des négociations directes commencer dès que possible », a-t-il poursuivi, commentant des informations de la presse israélienne évoquant un passage à cette étape au 1er août.
« Si les conditions permettent que ce soit le 1er août, nous trouverons cela très encourageant. Mais cela n'est pas une date-limite », a-t-il souligné.
« Il y a peu de chances d'obtenir un accord juste pour tout le monde tant que nous n'aurons pas de négociations directes », a-t-il ajouté, tout en affirmant que le dialogue indirect entamé en mai, baptisé « de proximité » par Washington, avait « son utilité ».
Les pourparlers directs ont été gelés depuis l'offensive meurtrière de l'Etat sioniste dans la bande de Gaza fin 2008.

AP, AFP
Mardi 13 Juillet 2010

Lu 374 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs