Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En raison de la saisie de deux ferries de la Comarit et de la Comanav : La liaison maritime entre Sète et Tanger en rade




En raison de la saisie de deux ferries de la Comarit et de la Comanav : La liaison maritime entre Sète et Tanger en rade
Les ferries “Biladi” (Comarit) et le “Marrakech” (Comanav), assurant la liaison entre Tanger et le port français de Sète (sud) ont été saisis successivement par décision de justice pour créances impayées et empêchés de lever l’ancre à destination du Maroc, laissant des centaines de passagers à quai.
Le “Biladi”, qui devait quitter le port de Sète jeudi soir, a été assigné le premier, suite à la notification d’une décision de “saisie conservatoire” exécutée par huissier. A son tour, le “Marrakech” a été retenu, à son arrivée de Tanger, vendredi.
Les armateurs des deux bateaux doivent payer de lourdes factures, notamment de gasoil, accumulées durant les derniers mois, selon des sources portuaires.
Du fait de cette saisie, quelque 400 passagers qui devaient prendre la mer à bord du “Biladi” ont été bloqués au port depuis jeudi après-midi.
Ils ont bénéficié sur place, d’un dispositif “important” de prise en charge, a-t-on assuré samedi auprès du Consulat général du Maroc à Montpelier.
Pour éviter tout débordement, les services consulaires marocains se sont mobilisés, en coopération avec les autorités locales, pour apporter toute l’assistance nécessaire aux passagers, dont la plupart d’entre eux ont été relogés dans des hôtels à proximité du port, alors que des lits ont été aménagés au sein de la gare maritime pour ceux ayant souhaité rester sur place (une trentaine), a-t-on précisé de même source.
La Consule générale du Maroc à Montpellier, Soraya Jabry, et ses collaborateurs se sont rendus sur le port pour prêter “assistance et confort psychologique, matériel et logistique, en étant à leur côté de bout en bout dans cette épreuve”, a-t-on appris de même source.
“La bonne collaboration avec les autorités françaises a permis de canaliser la situation” et d’”éviter tout désagrément majeur à nos ressortissants”, souligne le communiqué dudit Consultat général.
Les enfants en bas âge ont été logés la nuit de jeudi à vendredi dans des hôtels de proximité avec leurs parents, alors que pour les autres, des lits ont été aménagés au sein de la gare maritime pour les accueillir, avec mise à disposition de nourriture à volonté, selon la même source.
La trentaine de personnes restées sur les lieux, espérant repartir sur le “Marrakech” devant arriver vendredi, ont été également “accompagnées, assistées et prises en charge” une deuxième nuit, avec la contribution notamment d’associations marocaines, dont celle des travailleurs et commerçants marocains de Nîmes.
Ces personnes ont pu reprendre samedi matin la route d’”une manière sereine”, de même qu’une dizaine de transporteurs qui “ont fait le choix délibéré de passer la nuit à la gare maritime pour être près de leurs fourgons en surcharge”.
Les services consulaires ont “assuré leur sécurité via les autorités françaises compétentes jusqu’au dernier départ samedi à 18h30”, indique le communiqué.
Depuis le début de l’incident, une permanence a été, par ailleurs, assurée en continu au niveau du Consulat général du Maroc à Montpellier, avec la mise en place de lignes téléphoniques dédiées pour recueillir “toutes les doléances ou orientations sur toutes les questions qui pourraient se poser aux passagers ou aux membres de leurs familles”.

MAP
Lundi 9 Janvier 2012

Lu 1603 fois


1.Posté par chark le 09/01/2012 10:58
Espérons que le palais viendra en aide à cette compagnie , pour régler au plus vite cette facrure , avant que ces épaves ce retrouvent en inde pour demolition !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs