Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En raison de la faiblesse de la production nationale : Les importations de blé français appelées à augmenter




En raison de la faiblesse de la production nationale : Les importations de blé français appelées à augmenter
Une année qui s'annonce difficile pour les importations marocaines de blé tendre. C'est dans ce contexte que le colloque  franco-marocain des céréales s'est tenu mardi à Casablanca.
Les quelque 300 participants à cette 15ème édition qui se sont déplacés en grand nombre pour promouvoir les produits français ont abordé plusieurs sujets dont «l'offre céréalière française pour cette année 2012» suite à une récolte qui a atteint 36,1 millions de tonnes.
Le Maroc qui a été durement affecté par la sécheresse n'a produit que 1,4 million de tonnes de blé tendre et 2,6 millions de tonnes de blé dur cette année. Il a été dans l'obligation de lancer un appel d'offres pour l'achat de plus de 4 millions de tonnes de blé tendre. 
Pour Thierry De Boussac, directeur de Nidera France, «les anomalies climatiques ont  durement affecté l'ensemble des produits».
Intervenant à propos de la situation du marché international des céréales, il a précisé que la campagne 2011-2012 a été «rythmée au niveau international par les aléas du climat»,  en indiquant que «les deux pôles d'instabilité majeurs sont  la mer Noire et les Etats-Unis » avec un bilan incertain pour toutes les cultures. Concernant le maïs, il a fait état d'une baisse de la production qui a touché tous les pays de l'hémisphère Nord (Etats-Unis, Russie, Union européenne) avec des prévisions revues à la baisse pour la campagne 2012-2013 à -38,6 million de tonnes. 
Le directeur de Nidera  a également souligné que la mauvaise campagne du maïs obligera le Maroc  à accroître ses importations en provenance du Brésil, tout en renforçant celles d'Argentine pour répondre à la demande locale. 
Le blé tendre qui constitue 60 % des aliments de base consommés au Maroc n'échappe pas à la règle. Selon M. De Boussac, il y aurait «un écart important entre la production et la consommation à  cause de la mauvaise récolte de cette année en mer Noire» et avec des stocks au plus bas depuis 2007 sur l'ensemble des marchés d'exportation. Seuls les Etats-Unis et les pays asiatiques  échappent à la règle avec des statistiques au vert à +2,1 millions de tonnes de disponibilités à l'export  pour  les Américains,  +7 millions de tonnes pour l'Inde et +0,1 million de tonnes pour la Chine.
Ce colloque a aussi permis aux exposants français de mettre en valeur leurs produits et de vanter la qualité de leur blé. 
Quant à Jean-Pierre Leygue, président de France export céréales, il  a affirmé que « les importations marocaines de blé français devraient rester dans les mêmes normes à 50 % avec une tendance à la hausse au cours de la campagne 2012-2013 ». 
Concernant l'impact des augmentations de  prix enregistrées au niveau international, Bouchaib El Haddaj, président de la Fédération nationale des négociants en céréales et légumineuses, a déclaré que «ces hausses n'auront aucun effet sur le consommateur marocain. Le prix de la baguette de pain restera fixé à 1,20 DH l'unité vu que l'Etat compensera la différence si les prix flambent». Concernant les petits producteurs, M. El Haddaj a affirmé que «les petits producteurs vont en tirer un bénéfice certain parce qu'il y a une interaction entre les prix internationaux et les prix locaux dans la mesure où le prix de référence sur le marché national est de 290 DH cette année».
 
 
 
 
 

Amine Errad (Stagiaire)
Lundi 8 Octobre 2012

Lu 501 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs