Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En raison d'une chute de 66% des ventes de phosphates et dérivés : Le taux de couverture de la balance commerciale tombe à 43%




En raison d'une chute de 66% des ventes de phosphates et dérivés : Le taux de couverture de la balance commerciale tombe à 43%
En dépit des améliorations observées au cours des quatre derniers mois, notamment la modération des tensions inflationnistes d'origine extérieure pour le Maroc, les conjoncturistes de Bank Al Maghrib soulignent la persistance de chocs négatifs de la demande étrangère.
Ainsi, en raison de la chute de deux tiers des ventes de phosphates et dérivés, les exportations ont accusé un repli de 34% à l'issue des trois premiers trimestres de l'année. Pour ce qui est des importations, elles ont régressé de 23,4%, suite à la baisse de 35,4% des achats des produits énergétiques, et à celle de 19,5% des acquisitions hors énergie, notent les analystes de la Banque centrale dans la « Revue mensuelle de la conjoncture pour le mois de novembre.
S'agissant des recettes touristiques et des transferts des Marocains résidant à l'étranger, ils se sont inscrits en retrait de 8,8% et de 9,7% respectivement par rapport à la même période de l'année précédente.
Au niveau des comptes nationaux, après l'accélération de la croissance globale au deuxième trimestre 2009, passée de 3,7% au premier trimestre à 5,4%, en raison des résultats exceptionnels du secteur agricole, qui a progressé de 27,8%, et du redressement de la valeur ajoutée non agricole, les différents indicateurs mensuels disponibles à fin septembre confirment la bonne tenue du secteur primaire et la poursuite de la reprise au niveau de certaines activités non agricoles, ajoute le document. Au terme des neuf premiers mois de l'année, la balance commerciale a dégagé un déficit de 109,8 milliards de DH, en diminution de 12,8% au lieu d'une aggravation de 33,5% à l'issue de la même période de l'année précédente. Cette évolution s'explique par la baisse de 34% des exportations, plus importante que celle de 23,4% enregistrée par les importations. Le taux de couverture est ainsi revenu, en un an, de 50,1% à 43,2%. Le repli des exportations résulte pour l'essentiel de la chute de 66,1% des ventes de phosphates et dérivés.
Hors phosphates, les exportations ont enregistré un recul de 16,9%. Ainsi, les ventes à l'étranger des fils et câbles pour l'électricité, des composantes électroniques et celles des vêtements confectionnés ont diminué, respectivement, de 48,3%, de 29,7% et de 3,1%. De même, les livraisons des produits de la mer ont fléchi de 16,1%, indiquait-on dans le document de BAM.
Pour sa part, la baisse des importations a pour origine d'une part, l'allégement de 35,4% de la facture énergétique, résultant de la baisse à la fois en prix et en volume des importations de pétrole brut respectivement de 44,6% et 24,1% et, d'autre part, de la contraction de 19,5% des importations hors pétrole. Ainsi, les acquisitions de demi-produits, chiffrées à 38,5 milliards de DH, ont affiché une diminution de 29,1% consécutivement au recul des importations de produits chimiques, de matières plastiques et de fer et acier. S'inscrivant dans la même tendance, les achats de produits alimentaires ont également connu une régression de 22,3%, sous l'effet principalement du repli des approvisionnements de blé et de ceux du maïs respectivement de 52,3% et de 32%. De même, les importations de produits bruts, chiffrées à 10,1 milliards de DH, ont régressé de 52,6%, suite notamment au recul des acquisitions d'huiles végétales brutes ainsi que celles du soufre et de bois bruts. De plus, les acquisitions de biens d'équipement ont enregistré un fléchissement de 8,6%, en relation avec la contraction des achats de voitures industrielles, de machines et appareils divers, et de ceux de fils et câbles. BAM note par ailleurs que les importations de médicaments et de sucre ont connu au terme des trois trimestres de l'année, des progressions respectives de 18,8% et 72,5%.


* Des recettes de voyages à 40,5 milliards de DH

Les recettes de voyages se sont établies à 40,5 milliards de DH, soit un recul de 8,8% par rapport à la même période de l'année écoulée, contre une baisse mensuelle moyenne de 16,7% sur les huit premiers mois de l'année en cours, ce qui confirme la décélération sensible du rythme baissier de ces recettes. Parallèlement, les recettes au titre des services de transport ont diminué de 17,6%, s'établissant ainsi à 12,3 milliards de DH. En revanche, les recettes au titre des services de communication se sont quasiment stabilisées à 3,8 milliards de dirhams.

*  Baisse de 9,7% des transferts des MRE

Les transferts des Marocains résidant à l'étranger ont totalisé 37,6 milliards de DH, en repli de 9,7% comparativement à la même période de l'année précédente, contre une baisse mensuelle moyenne de 13,3% entre janvier et août.
De même, les recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers se sont élevées à 17,4 milliards de DH, marquant un recul de 35,9%, et les dépenses y correspondantes sont demeurées relativement stables, pour s'établir à 11,3 milliards de DH, soit une entrée nette de 6,1 milliards de DH à fin septembre, contre 5,2 milliards de DH enregistréS un mois auparavant.

Achir karim
Samedi 19 Décembre 2009

Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs