Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En prévision du scrutin pour l’élection du président de la région : PAM et RNI à couteaux tirés à Casablanca




En prévision du scrutin pour l’élection du président de la région : PAM et RNI à couteaux tirés à Casablanca
La lune de miel semble finie entre le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Parti authenticité et modernité (PAM) à Casablanca. Depuis plusieurs mois, les deux formations politiques sont à couteaux tirés. En août dernier, le RNI avait soutenu le candidat du l’UC, Abdellah Hassani, à la présidence de la Chambre de commerce, d’industrie et de services contre le candidat du PAM, Hassan Berkani qui n’a pu succéder à lui-même qu’après une lutte acharnée. La riposte du PAM n’a pas tardé à venir. Il veut à tout prix évincer le RNI de la présidence de la région du Grand Casablanca lors des élections qui se tiendront, probablement, entre les 21 et 24 de ce mois, selon une source bien informée contactée par «Libé». Laquelle a, néanmoins, mis un bémol à cela en disant : «On attend toujours la décision des autorités».
D’après la même source, le PAM entend présenter des personnalités qui ont la capacité de gagner ce pari. Dans ce sens, notre source avance deux noms qui peuvent concourir pour briguer le poste de président de la région de Casablanca. Il s’agit de Farida Nouaimi (conseillère communale  et parlementaire) et Mohamed Lmfedel, président de la commune de Mohammédia.
Mais la décision de présenter un candidat contre le président actuel de la région de Casablanca ne fait pas l’unanimité au sein du PAM où elle a semé la zizanie. Certains dirigeants de ce parti ont déclaré appuyer le candidat du RNI, alors que d’autres vont soutenir la candidature officielle du PAM.
«Plusieurs personnalités au sein du PAM à Casablanca soutiennent la candidature de Chafik Benkirane à la présidence de la région», confie un dirigeant du RNI à Casablanca qui a requis l’anonymat, dans un entretien téléphonique avec «Libé». Et d’ajouter que «le seul candidat pour la présidence de la région est Benkirane. La majorité des conseillers du PAM défendront notre candidat. Il n’y aura pas de changement».
Cependant, la version du secrétaire régional du PAM dans le Grand Casablanca, Wahid Khouja, infirme d’une façon indirecte «toutes les rumeurs» à ce sujet. Il a confirmé dans une déclaration à «Libé» que son  parti n’a pas encore tranché la question, car «on ne connaît pas jusqu’à maintenant la date des élections». «Cette décision sera prise au niveau central et non au niveau local parce qu’il s’agit d’une décision stratégique. C’est pour cela qu’il y aura négociations et concertations entre les dirigeants des partis au niveau central», a-t-il précisé.

Mourad Tabet
Jeudi 13 Septembre 2012

Lu 614 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs