Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En pleine période de pointe, RAM fait face à la colère de ses passagers : Le terminal 1 de l’aéroport Mohamed V fait encore des siennes




Royal Air Maroc a connu le week end dernier des perturbations qui ont causé des désagréments importants pour ses clients. La compagnie a sa base principale au niveau de l’aéroport Mohamed V où s’effectue l’essentiel de ses opérations.  La direction affirme, à ce sujet, que « RAM a réussi à mettre en place un système HUB  qui a créé de la croissance et qui a placé Casablanca parmi les meilleurs HUB européens entre l’Afrique et l’Europe en terme de connectivité ».
Mais il va sans dire que la qualité de service d’une compagnie aérienne dépend largement de la qualité des infrastructures de l’aéroport qu’elle dessert. Celui-ci doit être fluide et offrir les éléments de confort basiques pour les clients.  Une exigence qui devient cruciale en période de haute saison qui enregistre un surcroît d’activité et des flux importants de passagers.
Pour  la direction avait, depuis deux ans averti, notamment par voie de communiqués de presse, que la qualité de service au sein de l’aéroport Mohamed V de Casablanca sera à chaque fois dégradée durant la pointe de l’été tant que les terminaux 1 et 2 ne sont pas opérationnels tous les deux, un luxe auquel on ne peut prétendre dans l’état actuel des choses, le terminal 1 de cette plateforme étant toujours en travaux.
 Lors du passage de RAM au parlement en mars dernier devant  la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, la RAM avait déclaré qu’elle avait atteint une taille à Casablanca qui justifie la mise à disposition d’une Zone dédiée au terminal du Hub Casablanca pour la maîtrise des processus opérationnels et un service standardisé.
Les chiffres sont là pour le confirmer. La Compagnie nationale avait enregistré un mois de juillet 2010 historique en termes de volumes avec 708 560 passagers transportés sur les lignes de la compagnie. Il devrait en être de même pour le mois de juillet 2011. Le mois d’août va coïncider avec l’Omra du mois de Ramadan ce qui devrait se répercuter de manière considérable sur le volume de trafic. Aussi tout incident ou aléa d’exploitation seront-ils aggravés tant que perdure l’état actuel de l’infrastructure de l’aéroport.
 Alors vivement la mise en service du terminal 1. Les passagers le méritent bien.
 

Libé
Jeudi 7 Juillet 2011

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs