Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En ouvrant sa nouvelle banque privée à Casablanca dédiée à la gestion de fortune : BNP Paribas se renforce au Maroc




En ouvrant sa nouvelle banque privée à Casablanca dédiée à la gestion de fortune : BNP Paribas se renforce au Maroc
BNP Paribas a inauguré, hier vendredi à Casablanca, sa première nouvelle banque privée au Maroc et au Maghreb, dédiée à la gestion privée, baptisée BMCI-BNP Paribas Banque Privée. La cérémonie d'inauguration s'est déroulée en présence de Michel Pébreau, président de BNP Paribas, Marie-Claire Capobianco, directeur de BNP Paribas Wealth Management Networks et André Chaffringeon, responsable de la région Méditerranée pour la banque de détail, Mourad Chérif et Jacques Ardant respectivement président du conseil de surveillance et président du directoire de la BMCI.
La banque privée de BNP Paribas met un pied au Maghreb. Elle s'appuiera sur sa filiale marocaine, la Banque marocaine pour le commerce et l'industrie (BMCI), qui compte plus de 250 agences, dont 100 à Casablanca. La banque exploitera son réseau de détail «pour identifier des clients potentiels et les orienter vers les centres de gestion de fortune», notent les analystes de La Tribune.  "Le potentiel de croissance au Maroc est très important. La BMCI est la première à proposer une véritable offre de banque privée dans le pays. Elle a atteint une maturité suffisante pour faire évoluer son modèle économique et développer cette activité", estime MmeMarie-Claire Capobianco, directrice de BNP Paribas WealthManagement Networks, citée par le quotidien français. La BMCI, une banque proche des entreprises, est "un atout fort pour le lancement d'une banque privée", fait remarquer Mme Capobianco. D'ici 2013, cette nouvelle banque privée de la BNP Paribas au Maroc espère atteindre le milliard d'euros d'actifs sous gestion.
La banque privée a pour objectif d'accompagner aussi bien les clients privés que des dirigeants actionnaires familiaux et des entrepreneurs, précise un communiqué de la BMCI. Elle est située dans un premier temps à Casablanca puis à Rabat, compte tenu de la densité de la clientèle et de la qualité des portefeuilles. La nouvelle banque, rappelait-on, «propose à ses clients des solutions personnalisées élaborées à partir d'une analyse approfondie de leur situation et d'une écoute attentive de leurs projets au travers d'une approche patrimoniale globale ».
Les Conseils en Banque Privée seront épaulés par 3 pôles d'expertises : l'Ingénierie Patrimoniale pour les aspects juridiques et fiscaux, une équipe marketing qui élabore les produits et services dédiés aux clients de la Banque Privée et une équipe d'Advisory Desk pour le conseil et la gestion financière. Pour compléter ce dispositif, un département Gestion de Fortune conseille et accompagne, dans un esprit de «family office», les clients avec des problématiques spécifiques en raison de l'importance de leur patrimoine et qui recherchent des solutions sur-mesure. Il convient de signaler que BNP Paribas, premier pôle bancaire français, a signé le même jour un accord avec Taiwan Cooperative Bank en vue de créer BNP Paribas TCB Asset Management. Le marché local des Fonds communs de placements représente quelque 125 milliards de dollars (88 milliards d'euros).
En 2009, BNP Paribas vient en tête du palmarès des banques conseil en fusions et acquisitions, selon le magazine Fusions et acquisitions. Une performance d'autant plus remarquable que l'an dernier, la banque française ne s'affichait qu'en sixième position. Cette année, elle a conseillé cinquante opérations pour un montant global de 53,6 milliards d'euros. Mais elle est également la première sur trois ans, avec 233,7 milliards d'euros pour 178 opérations conseillées. BNP Paribas contrôle près de 67% du capital de la BMCI. La filiale marocaine, dont le chiffre d'affaires avoisine 2,5 milliards de DH, a dégagé en 2008, un résultat net de 790 millions de DH. Créé en 1964, BMCI est cotée à la Bourse de Casablanca depuis 1972 et figure parmi les valeurs phare de la place casablancaise.
Avec la mise en place de la banque privée, BMCI semble prendre une avance dans son domaine par rapport aux banques marocaines.  


Ligne de métier
Wealth Management Networks

Sous la responsabilité de la Direction des Particuliers et des Professionnels de la BMCI et dépendant fonctionnellement de la ligne de métier Wealth Management Networks de BNP Paribas, la Banque Privée est placée sous la responsabilité de Meryem Kabbaj. Diplômée de l'Université de Paris Dauphine, elle a débuté sa carrière à la Banque Commerciale du Maroc (devenue Attijari Wafabank), avant d'intégrer la BMCI en 1995 pour monter l'activité de gestion d'actifs. En 1998, elle a été nommée adjoint du Directeur de la Banque Financière, en charge des filiales BMCI Finances et BMCI Gestion. A partir d'avril 2008, elle a pris la responsabilité de l'activité Gestion de Patrimoine, dans l'objectif de lancer la Banque Privée de la BMCI.

ACHIR Karim
Samedi 23 Janvier 2010

Lu 1300 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs