Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En ouverture du quatrième Festival "Maqamat al-imtaâ wal-mouanasa" de Salé : Signature du roman "Le Morisque" de Hassan Aourid




En ouverture du quatrième Festival "Maqamat al-imtaâ wal-mouanasa"  de Salé : Signature du roman  "Le Morisque" de Hassan Aourid
La 4ème édition du festival "Maqamat al-imtaâ wal-mouanasa", s'est ouverte, lundi soir à Salé, par la signature du roman "Le Morisque", de l'historien Hassan Aourid.
Lors de cette manifestation organisée par l'Association Bouregreg du 18 au 23 juin sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, M. Aourid a indiqué que l'objectif de son ouvrage est de faire connaître et commémorer l'histoire des Morisques.
"Le Morisque" est le fruit d'une volonté de traiter de manière objective un chapitre douloureux de l'histoire des Morisques, celui du sort réservé aux musulmans persécutés et expulsés de l'Andalousie avant et après la chute de Grenade en 1492, a-t-il expliqué, soulignant les principales étapes de la résistance des morisques suite aux tentatives de leur conversion forcée au christianisme, notamment la révolte de Grenade en 1495.
Il a rappelé que l'année 1567 marque "un génocide culturel" contre les Morisques après la décision des autorités espagnoles de les priver de leur identité, ce qui les a poussés à se réfugier dans montagnes de l'Alpujarras, déclenchant ainsi, en 1568, une deuxième révolte contre l'évangélisation.
M. Aourid a noté que les statistiques des autorités espagnoles font ressortir que trois quarts des Morisques qui ont été expulsés entre 1609 et 1614 étaient morts de faim ou de soif ou par noyade, tandis que seul un quart a réussi à atteindre les rives nord-africaines, estimant qu'il existe des similitudes entre les souffrances des Morisques et celles qu'endurent de nos jours les Palestiniens.
L'ouverture de ce festival a été marquée par la présence du gouverneur de la préfecture de Salé, du président du conseil communal de la ville, de l'ambassadeur de Palestine au Maroc et des acteurs associatifs et culturels.  Cette 4ème édition sera animée par des troupes venues de Palestine, d'Egypte, de Libye, d'Algérie et du Maroc.
Les organisateurs prévoient un programme aussi riche que varié, dont cinq conférences à la bibliothèque "Sbihi", avec la participation d'une pléiade d'intellectuels et d'artistes marocains.
Une panoplie de spectacles artistiques est prévue par la même occasion au jardin "Firdaous" de Salé, dont des rencontres en hommage à des artistes nationaux et une soirée dédiée au répertoire de Nass Al Ghiwane en clôture du festival.

MAP
Mercredi 20 Juin 2012

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs