Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En harmonisant les points d'accès Wi-Fi, on peut faire tripler le débit




C'est un problème que nous connaissons tous: lorsqu'on participe à un événement où il y a beaucoup de monde, le Wi-Fi est souvent de mauvaise qualité, voire carrément en panne. La raison: la mauvaise gestion du spectre. Les différents points d'accès qui ont été déployés interfèrent les uns avec les autres, car ils sont incapables d'accorder leurs violons.
Résultat: les signaux se marchent dessus et la bande passante s'écroule. « De la même manière que deux stations de radios ne peuvent jouer de la musique sur la même fréquence, plusieurs routeurs ne peuvent transférer des données sur le même morceau de spectre sans provoquer d’importantes interférences qui altèrent le signal », explique Hariharan Rahul, un chercheur du Massachusetts Institute of Technology (MIT), dans une note d’information.
Gestion globale
Avec trois autres collègues de l’institut de recherche, il pense avoir trouvé la solution à ce problème. Ensemble, ils ont développé un système qui permet d'harmoniser le fonctionnement des points d'accès les uns par rapport aux autres. Baptisé Mega MIMO 2.0, il permet de gérer plusieurs routeurs qui envoient chacun plusieurs flux (MIMO) sur une même fréquence à une multitude d'utilisateurs, et cela sans interférences. Il est capable de s'adapter au nombre d'utilisateurs et à leurs mouvements, et de gérer de façon globale tout un ensemble de caractéristiques techniques : canaux, phases, rayonnement, puissance, etc
L’équipe de chercheurs a mené une expérience en laboratoire avec quatre points d'accès et quatre utilisateurs. Il montre qu'un tel système permet de multiplier par trois le débit pour les utilisateurs et de doubler la portée des rayons, par rapport à un mode de fonctionnement traditionnel où les points d’accès sont totalement indépendants.
Mega MIMO 2.0 est totalement compatible avec le standard 802.11 et fonctionne avec n'importe quel client Wi-Fi. En revanche, il s'appuie sur un firmware spécifique au niveau des points d'accès, afin qu'ils puissent harmoniser leurs émissions/réceptions. L’étude des quatre chercheurs a été présentée le  25 août, à l’occasion de la conférence SIGCOMM 2016, qui se déroule actuellement au Brésil.  

Samedi 27 Août 2016

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs