Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En dépit des conclusions de l’ONSSA : Des humains affectés par le West Nile à Tétouan




En dépit des conclusions de l’ONSSA : Des humains affectés par le West Nile à Tétouan
]Alors que l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires signalait, il y a quelques jours dans un rapport adressé à l’Organisation mondiale de la santé animale, que le virus du West Nile a été maîtrisé et que « l’événement est terminé, aucun autre rapport ne sera envoyé », des nouvelles concordantes provenant de la province de Tétouan font état de personnes touchées par le virus du Nile occidental. Une mobilisation des autorités concernées a été enclenchée sauf le fameux office qui baigne dans le virus du tout va bien dans le meilleur des mondes.
Lorsque « Libé » avait signalé de nombreux cas dudit virus à travers plusieurs provinces, les responsables avaient nié la présence du West Nile pour se rétracter devant l’évidence et reconnaître les faits décrits par notre journal avec responsabilité et précision pour le seul souci d’informer l’opinion publique. Est-ce pour cela que notre journal n’a jamais eu la chance de figurer dans la revue de presse sur le site de l’ONSSA ? Pareille attitude est l’expression d’un état d’esprit contre lequel nous avons toujours lutté et que nous espérons voir disparaître à jamais.
Une panique collective s’est emparée des habitants de la région des marécages dans les environs de la ville de Tétouan où pullulent les moustiques qui sont supposés être les vecteurs du West Nile. Ce virus a déjà fait une vingtaine de morts parmi les chevaux dans les régions de Benslimane, Mohammedia,  Casablanca et Khémisset sans que le ministère de tutelle daigne décréter une vaccination  dans les milieux des équidés car jugée inutile et onéreuse par l’ONSSA. Et parce que, dit-on dans les coulisses, il aurait été  question de lutte d’intérêts entre les responsables de l’Office sur le choix du laboratoire.
Campagne de démoustication et de désinsectisation par le biais d’avion, prises et analyses de sang des personnes affectées et sensibilisation, telles sont les premières mesures prises par les autorités sur place. Cependant le fait surprenant est l’absence dans ces opérations du ministère de l’Agriculture et celle du fameux Office pour qui le dossier est clos. Réveillez les ronds-de-cuir ! 

KAMAL MOUNTASSIR
Lundi 27 Septembre 2010

Lu 425 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs