Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En dépit de quelques signes de reprise : Le Comité de veille stratégique reste vigilant




Le Comité de veille stratégique (CVS) a tenu ses travaux, mercredi dernier, au siège du ministère de l’Economie et des Finances. Après avoir procédé à un état des lieux de la crise mondiale et noté quelques signes d’amélioration de la situation économique internationale, le Comité devait passer en revue l’évolution de la conjoncture nationale durant le dernier trimestre et apprécié à sa juste valeur les signes encourageants notamment  l'atténuation du rythme des baisses au niveau des secteurs concernés par la crise.
Les signes d'amélioration les plus significatifs ont été constatés au niveau des recettes touristiques et, dans une moindre mesure, des transferts des MRE qui sont passés respectivement de -21,6% et -14,6% à fin mars 2009 à -8,8% et à -9,7% à fin septembre 2009. Les secteurs exportateurs montrent également des signes de reprise encourageants. Ainsi, le rythme de la baisse des exportations hors OCP a nettement ralenti, passant à 16,9% à fin septembre au lieu de 22,2% à fin mars.
Les signes de reprise sont également perceptibles à travers les données de la CNSS qui attestent du ralentissement du rythme des destructions d'emplois. A titre d'exemple, la branche textile et habillement dont la baisse des exportations est revenue d'une perte de 12476 postes à fin avril à une perte de 6143 postes à fin août.
Ces signes sont également perceptibles au niveau du maintien de la vigueur de la demande intérieure comme en atteste la progression des crédits à l'économie de plus de 13%. Cette inflexion de tendance constatée au niveau de tous les secteurs est liée à la reprise de l'économie mondiale qui commence à se dessiner et aux mesures de soutien prises par le Gouvernement en faveur des secteurs affectés par la crise. Toutefois et malgré ces signes indéniables de reprise, le Comité monitoring recommande le maintien de la vigilance et de la mobilisation de manière à continuer de corriger les déficiences structurelles révélées par la crise.
Parallèlement au suivi des secteurs directement touchés par la crise, le Comité de veille stratégique accorde également de l'importance aux secteurs porteurs de croissance pour optimiser les conditions de création de richesse et d'emploi dans ces secteurs. A ce titre, le Comité s'est penché sur le secteur des pêches à travers un diagnostic des activités du secteur tournées essentiellement vers l'export.
La présentation des premiers éléments de diagnostic montre le poids économique et social important de ce secteur qui assure plus de 660.000 emplois et contribue pour 50% aux exportations des produits alimentaires et pour 10% aux exportations globales. Cependant, l'évolution mensuelle de ses exportations pendant les sept premiers mois de l'année 2009 montre une baisse du chiffre d'affaires du secteur ainsi que ses exportations comparativement à la même période de l'année précédente.

L
Samedi 7 Novembre 2009

Lu 259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs