Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En dépit de la présence des observateurs arabes : Le système répressif syrien ne fait pas relâche




En dépit de la présence des observateurs arabes : Le système répressif syrien ne fait pas relâche
L’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch a accusé mercredi le régime syrien d’avoir transféré de nombreux détenus vers des sites interdits aux observateurs de la Ligue arabe qui sont en Syrie, où un soulèvement est réprimé dans le sang depuis neuf mois. Les autorités syriennes ont transféré des centaines de détenus vers des sites militaires interdits aux observateurs arabes arrivés dans le pays lundi, a déclaré HRW, pressant la Ligue arabe d’exiger «le plein accès à tous les sites» de détention, «conformément à son accord conclu avec le gouvernement syrien». «Le gouvernement syrien a montré qu’il ne reculera devant rien pour entraver la surveillance indépendante de la répression qu’il exerce. La Ligue arabe doit réagir à ce subterfuge et insister clairement sur un accès complet à tous les détenus», écrit Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW dans un communiqué. Selon le protocole d’accord signé entre la Syrie et la Ligue arabe le 19 décembre, les observateurs sont «libres de communiquer avec quiconque, en coordination avec le gouvernement syrien». Mais le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, avait déclaré à la presse le 19 décembre que les observateurs ne pourraient pas accéder aux «points militaires sensibles». Un membre des forces de sécurité syriennes à Homs, bastion contestataire dans le centre du pays, a confié à Human Rights Watch qu’après la signature du protocole, le directeur d’une prison de la ville avait ordonné un transfert des détenus.
Selon cette source, les 21 et 22 décembre, entre 400 à 600 détenus ont été transférés vers d’autres lieux de détention auxquels les observateurs internationaux n’auraient pas accès - notamment un centre militaire de fabrication de missiles situé à Zaidal, dans la périphérie de Homs. Ce témoignage concorde avec d’autres recueillis par Human Rights Watch en Syrie. Les observateurs de la Ligue arabe doivent poursuivre leur mission en Syrie mercredi, au lendemain de leur visite à Homs, où quelque 70.000 personnes ont manifesté mardi. La Russie a appelé mercredi son allié syrien à donner un maximum de liberté aux observateurs de la Ligue arabe qui ont débuté mardi leur mission à Homs, bastion de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad. «Nous sommes en relations permanentes avec les dirigeants syriens et les appelons à coopérer pleinement avec les observateurs de la Ligue arabe et à créer des conditions de travail aussi agréables et libres que possible», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse. Par ailleurs, les observateurs de la Ligue arabe en Syrie devaient se déployer dès mercredi soir à Deraa (sud), Idleb et Hama (nord), trois bastions de la contestation, ainsi qu’autour de Damas, a déclaré à l’AFP le général soudanais Mohammed Ahmed Moustapha al-Dabi, chef de cette mission.
«Dès ce soir et jeudi à l’aube, les observateurs vont se déployer à Idleb, Hama, Deraa, et dans un périmètre de 50 à 80 km autour de Damas», a indiqué le général, arrivé ce week-end en Syrie, où un soulèvement contre le régime du président Bachar al-Assad est réprimé dans le sang.

Libé
Jeudi 29 Décembre 2011

Lu 583 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs