Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En dépit de la crise mondiale du secteur automobile : Renault améliore ses ventes au Maroc sans baisse de prix




En dépit de la crise mondiale du secteur automobile : Renault améliore ses ventes au Maroc sans baisse de prix

Même si le groupe  s’est détourné, semble-t-il, de son projet de Tanger, les ventes des marques Renault et Dacia ont la cote sur le marché marocain. Rien qu’en avril 2009, leurs ventes se sont élevées à 3.260 véhicules et ont progressé de 9,1% par rapport à avril 2008 pour atteindre une part de marché record de 33,2%, indique un communiqué de Renault au Maroc.
Au cumul, par rapport à la même période en 2008, Renault + Dacia réalisent une progression de 10,5% avec 12.172 ventes et une part de marché de 32,9%. Renault est la  première marque en VP+VU CBU et en VP CKD en avril 2009.
Cette entreprise renforce sa suprématie sur le marché marocain avec 1.720 véhicules vendus en avril 2009. Cette performance se traduit par une croissance de 3,3% par rapport à 2008 et par une part de marché de 17,5%.
Le cumul des ventes Renault depuis le début d’année est de 6.256 véhicules. Le constructeur confirme encore plus sa place au  podium du marché global avec une part de marché de 16,9% et une croissance de 4,9% par rapport à 2008.
Renault Kangoo réalise un cumul de 4.137 véhicules (VP+ VU) vendus et conserve sa place de 2ème véhicule le plus vendu au Maroc.
Concernant les ventes de véhicules particuliers importés (VP CBU), Renault passe en avril en tête du classement devant Kia avec 644 véhicules vendus et une part de marché de 11,6%. Renault réalise dans cette catégorie une progression importante de  41,5% par rapport au même mois en 2008 grâce notamment aux ventes records de Nouvelle Symbol et du lancement réussi de Koleos Diesel.
A fin avril 2009, la firme a réalisé 2 067 ventes CBU (VP), une part de marché de 10,4% et une croissance de 12,2%.
D’après les statistiques fournies par Renault,  Dacia continue, de son côté, sa percée en réalisant en avril 1.540 ventes, soit une croissance de 16,3% par rapport à 2008 et une part de marché de 15,7%. Au cumul, elle conserve la 2ème place sur le marché global avec 5 916 véhicules vendus, une progression de 17,0% et une part de marché de 16,0%. En parallèle du succès incontestable de la Logan Berline qui reste, avec 5.679 ventes, le véhicule le plus vendu dans le Royaume, Nouvelle Logan MCV réalise un lancement réussi.
Certes, de mauvais augures rappellent à cet effet la friche  des terrassements qui continuent à rafraîchir notre mémoire du côté de Deroua non loin de l’aéroport international Mohammed V et le grand panneau sur lequel est inscrit le nom d’une multinationale asiatique qui a faussé compagnie au Maroc. N’empêche que la voiture économique montée et commercialisée au Royaume ne peut qu’engager Renault à long terme au Maroc, d’autant plus que le véhicule que le constructeur français prévoit de construire près de Tanger sera une voiture à bas coût reposant sur la plateforme de Logan. Les arrangements conclus récemment permettront à Renault de commercialiser une partie de ses voitures montées au Maroc en Egypte et dans d’autres pays, signataires notamment de l’accord d’Agadir. En attendant, cette entreprise, qui souffre des effets néfastes de la crise du secteur automobile sur le marché mondiale, vit ses années de vaches grasses au Maroc. Elle a vendu 34.253 véhicules (VP/VU) en 2008, soit 28,2% du marché toutes marques (MTM) marocain. La Somaca a réalisé en 2008 une production record : plus de 41.000 véhicules ont été fabriqués sur le site de Renault à Casablanca. Cette marque confirme, donc, sa position de leader acquise en 2004, avec un volume de ventes de 19.295 unités en 2008.
La marque Dacia occupe la deuxième place du marché marocain depuis 2006 avec
14 958 ventes. Logan reste le véhicule le plus vendu au Maroc depuis 2006, toutes marques et modèles confondus. En matière de pièces de rechange et accessoires, 2008 a vu une progression de cette activité de 12% par rapport à 2007.
Kangoo (VP + VU) a connu une année record, dépassant en 2008 les 11 780 véhicules vendus et demeurant pour la 2ème année consécutive le deuxième véhicule le plus vendu dans le Royaume.
Concernant les ventes de véhicules importés, Renault occupe la 3ème place du marché avec 6 520 véhicules vendus.
Sur le marché des véhicules utilitaires, représenté par 75% de Pick-up, Renault se place à la 4ème place de la catégorie alors que la marque ne dispose pas de Pick-up dans sa gamme.
Pour sa part et trois ans après son lancement, Dacia Logan est le véhicule le plus vendu au Maroc avec 14 958 unités vendus, représentant une part de marché de plus de 12%.
S’agissant de la Somaca, elle a réalisé en 2008  une production record. Plus de 41 000 véhicules ont été fabriqués sur le site de Renault à Casablanca. Cette réalisation est le fruit d’une réorganisation au niveau des métiers, des processus de travail et de l’organisation managériale ; un processus déclenché en 2008 et qui se poursuivra en 2009.

Mohamed Kadimi
Samedi 9 Mai 2009

Lu 1176 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs