Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En dépit de l’accord avec la Ligue arabe : Les violences prennent de l’ampleur en Syrie




Des chars syriens ont tué jeudi au moins deux civils dans le quartier de la vieille ville de Homs, dans le centre du pays, rapportent des activistes locaux. Il s’agit des premières violences depuis que le régime a accepté le plan de la Ligue arabe pour faire cesser la répression des manifestations contre le président Bachar Al Assad. L’opposition n’est pas enthousiaste au sujet de cet accord. Les comités de coordination locaux (LCC), qui chapeautent les manifestations contre le régime du président Bachar Al-Assad ont mis en doute jeudi les véritables intentions du pouvoir qui a dit accepter  «sans réserves»  le plan de sortie de crise proposé par la Ligue arabe. «Nous sommes satisfaits des efforts de la Ligue arabe visant à arrêter l’effusion de sang des Syriens et à les protéger des balles tirées par l’armée et la Sécurité (...) mais nous mettons en doute l’acceptation par le régime syrien des clauses du plan» arabe, déclarent les LCC dans un communiqué. Le plan de la Ligue arabe prévoit un arrêt total des violences, la libération des personnes arrêtées dans le cadre de la contestation et l’évacuation des villes en proie à des conflits armés, avant l’ouverture d’un dialogue entre le régime et l’opposition. Les LCC  «appellent le peuple à vérifier les intentions du régime»  envers ces différents points et relèvent que s’ils sont appliqués, cela  « permettra à de plus larges catégories du peuple syrien d’exprimer leurs véritables positions politiques en rejoignant les manifestants pacifiques dans les rues de Syrie». Pour maintenir la pression en ce sens, les LCC appellent à  « organiser des manifestations et des sit-in, en particulier ce vendredi dans toutes les places et rues, et à poursuivre la lutte non-violente jusqu’au renversement du régime».
Voici les principaux points du plan de sortie de crise en Syrie, proposé par la Ligue arabe et accepté  «sans réserves»  par le régime de Bachar Al Assad, confronté à un vaste mouvement de contestation dont la répression a fait, selon l’ONU, plus de 3.000 morts depuis la mi-mars:
1 - Arrêt total des violences, quelles que soient leurs sources, pour protéger les citoyens syriens.
2 - Libération des détenus qui ont été arrêtés en raison des événements en cours.
3 - Evacuation de toute force militaire des villes et des quartiers résidentiels.
4 - Autorisation pour les organisations concernées de la Ligue arabe et les médias arabes et internationaux de se déplacer librement partout en Syrie pour s’informer de la réalité de la situation.
Une fois que le gouvernement syrien aura fait preuve d’un  «progrès tangible» sur ces quatre points,  «le comité ministériel arabe ad-hoc effectuera les contacts et les consultations nécessaires avec le gouvernement et les diverses composantes de l’opposition syrienne pour préparer une conférence de dialogue national dans un délai de deux semaines», selon le texte du plan.
Le plan ne précise pas de date pour le début de ce délai, ni de lieu pour la conférence. La Ligue arabe avait proposé dans un premier temps que le dialogue se tienne au Caire. Selon des diplomates arabes, le gouvernement syrien veut qu’il ait lieu en Syrie, ce que l’opposition refuse catégoriquement.

AGENCES
Vendredi 4 Novembre 2011

Lu 139 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs