Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En dépit d’une baisse de 55% des produits financiers en 2008 : Le secteur des assurances affiche un résultat de 4 milliards de DH




En dépit d’une baisse de 55% des produits financiers en 2008 : Le secteur des assurances affiche un résultat de 4 milliards de DH
Le marché de l’assurance au Maroc a réalisé en 2008 un montant de primes émises au titre des opérations directes de 19,75 milliards de DH contre 17,67 milliards en 2007, soit une progression de 11,76% par rapport à l’exercice précédent. L’assurance vie continue à enregistrer une progression à deux chiffres, indique le rapport d’activité des entreprises d’assurances et de réassurance au Maroc 2008, que publie la Direction des assurances et de la prévoyance sociale. En effet, en progressant de 11,83 %, l’assurance vie a représenté en 2008 plus de 33% dans le montant global des primes émises.
Le capital social (ou fonds d’établissement) consolidé des entreprises d’assurances en activité s’élève à 6,28 milliards de DH. Les fonds propres se sont élevés à 2,3 milliards de DH, enregistrant ainsi une progression de 13,19% par rapport à l’exercice précédent. Le montant des fonds propres représente 116,01% du montant global des primes émises contre 114,55% une année auparavant.
L’exercice 2008 s’est soldé par un excédent de 3,28 milliards de DH. Les entreprises d’assurances ont constitué cette année des provisions techniques pour un montant de 84,16 milliards de DH, en augmentation de 6,99 milliards de DH, soit 9,07% par rapport à 2007.
Par ailleurs, les placements nets affectés aux opérations d’assurances se sont élevés à 84,16 milliards de DH, représentant ainsi 100% des provisions techniques.
Le montant des placements affectés aux opérations d’assurances a enregistré un taux d’expansion de 7,91%. Ces placements sont constitués essentiellement de valeurs d’Etat et assimilées, d’immeubles, de valeurs cotées en bourse et de dépôts bancaires.
L’augmentation annuelle des placements affectés aux opérations d’assurances, qui constituent l’apport du secteur des assurances au financement de l’économie, s’est élevé cette année à 6,2 milliards de DH contre 1,26 milliards de DH une année auparavant.
Rapportée à la FBCF, la contribution du secteur représente 2,71% contre 6,59% un an auparavant.
Parallèlement aux primes qu’elles ont émises, les entreprises d’assurances en activité ont distribué un montant de 14,45 milliards de DH contre 12,9 milliards de DH en 2007, soit une augmentation de 11,63%.
D’autre part, les produits financiers (y compris les plus values réalisées) se sont élevés en 2008 à 5,5 milliards de DH contre 12,24 milliards de DH en 2007, soit une régression de 55,04% d’un exercice à l’autre, dont 3 milliards de DH de plus values nettes sur réalisation de placements contre 9,82 milliards en 2007, soit une baisse de 69,35%.
Les produits financiers stricto sensu générés par les entreprises d’assurances ont été chiffrés cette année à 2,49 milliards de DH, soit une progression de 3,09% par rapport à l’exercice précédent (2417,66 millions de dirhams). Le rapport de ces produits aux charges techniques d’exploitation d’une part et au montant global des primes émises d’autre part, s’est établi respectivement à 60% et 15,17% contre 64,28% et 13,64% en 2007.
Les opérations non vie ont dégagé une marge d’exploitation positive de 325,29 millions de DH. Toutefois, l’apport du solde financier (3,6 milliards de DH) a amélioré cette valeur pour aboutir à un résultat technique brut excédentaire de 3,93 milliards de DH. Cependant le solde de réassurance (405,65 millions de DH) en faveur des réassureurs a ramené le
résultat technique net à
3,52 milliards de DH.
Les opérations d’assurance vie ont enregistré une marge d’exploitation négative de 314,00 millions de DH. Toutefois, l’apport du solde financier (720,40 millions de dirhams) a absorbé la totalité de ce déficit et a contribué à dégager un résultat technique brut de réassurance excédentaire de 4,06 milliards de DH. Avec un solde de réassurance en faveur des cédantes de 41,43 millions de dirhams, le résultat technique net est porté à 447,83 millions de DH.
Cela étant, le résultat technique net de l’ensemble du secteur des assurances s’est soldé par un excédent de 3,97 milliards de DH à fin 2008 contre 9,62 milliards en 2007.

2,9% du PIB
Mesurée en pourcentage du PIB, la pénétration de l’assurance au Maroc en 2008 est de 2,9% pour l’ensemble des primes, ce qui représente un taux de 1% en assurance vie et 1,9% en assurance non vie. Ce recul par rapport à l’année précédente a fait que le Maroc est relégué à la 49ème place au niveau mondial (au lieu de la 42ème). Au niveau du monde arabe la 2ème place est maintenue après le Liban.
Quant à la densité (primes par tête), en moyenne 80,30 dollars ont été dépensés en assurance, dont 26,8 dollars en assurance vie et 53,5 dollars en assurance non vie, soit une augmentation respective de 17,03% et 16,30% par rapport à l’année dernière.



ACHIR Karim
Mardi 10 Novembre 2009

Lu 325 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs