Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En cas de victoire : Hollande participerait à un sommet européen fin juin




Le socialiste François Hollande, en cas d’élection dimanche à la présidence française, participerait à un sommet européen informel fin mai ou début juin à Bruxelles, a indiqué vendredi à Paris son directeur de campagne, Pierre Moscovici.
Il y aura «probablement» un sommet informel «fin mai ou tout début juin» pour préparer le sommet formel des chefs d’Etat et de gouvernement des 28 et 29 juin consacré à la croissance dans l’Union européenne, a déclaré Pierre Moscovici lors d’une rencontre organisée par l’European American Press club.
Dans l’entourage du candidat socialiste, largement favori des sondages pour le second tour de la présidentielle dimanche, on a précisé que ce sommet informel pourrait se tenir précisément le 31 mai.
François Hollande a déclaré à plusieurs reprises qu’en cas d’élection il réserverait son premier déplacement à l’étranger à la chancelière allemande Angela Merkel. Cette visite à Berlin interviendrait tout de suite après la prise de fonctions du nouveau président, prévue le 15 mai.
Le candidat socialiste s’oppose à la chancelière allemande sur la ratification du traité de discipline budgétaire, signé par 25 des 27 pays en mars, et principal instrument pour mettre un terme à la crise de la dette en zone euro.
François Hollande veut le renégocier pour y adjoindre un volet sur la croissance, portant notamment sur le financement au niveau européen de grands projets industriels ou environnementaux.
L’Allemagne refuse toute renégociation de ce traité, mais la chancelière a récemment fait une ouverture en indiquant que l’UE préparait «un agenda croissance» en vue du sommet de la fin juin.
Plusieurs autres dirigeants européens ont aussi estimé qu’il fallait stimuler la croissance tout en maintenant une stricte discipline budgétaire.
La chancelière allemande a soutenu le président sortant Nicolas Sarkozy et n’a pas voulu jusqu’à l’élection rencontrer François Hollande.
Le président de l’UE Herman Van Rompuy avait également évoqué, fin avril, la possibilité d’organiser un dîner informel des dirigeants européens avant le sommet de juin.

AFP
Samedi 5 Mai 2012

Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs