Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En avant-première dans le Réseau des Instituts français du Maroc : Projection de “L’illusionniste” de Sylvain Chomet




L’Institut français de Meknès s’associe à l’AFCA (Association française du cinéma d’animation) et à l’ASIFA (Association internationale du cinéma d’animation) pour célébrer la Journée mondiale du cinéma d’animation.
A cette occasion, “L’illusionniste” de Sylvain Chomet, d’après un scénario inédit de Jacques Tati, sera programmé en avant-première au Maroc. La projection de ce long-métrage à Meknès, ainsi que dans le Réseau des Instituts français du Maroc par la suite, devait avoir lieu en présence du réalisateur. Ce dernier, qui ne prend pas l’avion, a préféré reporter son voyage, en bateau, au Maroc. Voyage qui nécessite du temps alors que Sylvain Chomet doit se rendre à New York, en bateau toujours, pour la sortie de “L’Illusionniste” aux Etats-Unis.
“L’illusionniste” est l’histoire de deux chemins qui se croisent. Le premier est celui d’un artiste de music-hall vieillissant, contraint de voyager sans cesse plus loin, de ville en village, pour présenter son numéro de magie dans des lieux de plus en plus confidentiels.
Le second est celui d’une jeune fille naïve, Alice, qui possède encore la capacité d’émerveillement de l’enfance. Elle joue à la femme sans réaliser que le jour où il lui faudra quitter l’adolescence approche à grands pas. Touchée par la gentillesse que l’illusionniste lui témoigne, elle décide de ne plus le quitter. Elle ignore encore qu’elle l’aime comme un père. Il sait déjà qu’il l’aime comme sa fille. De la rencontre de ces deux solitudes naîtront des moments magiques et tendres, qui marqueront à jamais ces deux êtres.
Sylvain Chomet est diplômé de l’Ecole supérieure de l’image. Il publie la bande dessinée Le secret des Libellules avant de se lancer dans l’animation à Londres. Puis, il partage à Montpellier, un studio de création graphique avec Hubert Chevillard, Nicolas de Crécy, Eric Larnoy et Corcal. Il est l’auteur du scénario de “Le pont dans le vase” (Glénat)  et en partie celui de “Léon la came” (casterman). Au Québec, il réalise, avec de Crécy, le court-métrage “La vieille dame et les pigeons” qui leur vaut “le Grand Prix du court métrage au festival d’Annecy” en 1997 et “une nomination aux Oscars”. Il réalise son premier long-métrage d’animation en 2003: “Les triplettes de Belleville”.

Calendrier :
Jeudi 4 Nov. :IF de Meknès, 10h, 15h et 19h
Mercredi 10: IF de Kénitra, Espace Balzac
Vendredi  12: IF de Casablanca, 19h, Cinéma ABC
Mercredi 24: IF de Rabat, 15h, Salle Gérard Philippe.


Libé
Mercredi 3 Novembre 2010

Lu 382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs