Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En attendant une nouvelle visite de George Mitchell dans la région : Le désaccord entre Israël et USA persiste sur les colonies




Les chefs de la diplomatie israélienne et américaine, Avigdor Lieberman et Hillary Clinton, se sont entretenus mercredi à Washington et ont fait état par la suite de certains désaccords persistants sur la question d’un gel des implantations juives en Cisjordanie. Clinton a réitéré son refus à toute nouvelle implantation de colons juifs en Cisjordanie, mais Lieberman a indiqué que son pays ne pouvait pas accepter de geler “complètement” la colonisation.
La secrétaire d’Etat américaine a souligné toutefois que les discussions ne faisaient que commencer sur les points litigieux L’émissaire des Etats-Unis au Proche-Orient, George Mitchell, aura de nouvelles discussions sur des “sujets de préoccupation critiques” lors de ses consultations à venir, a-t-elle fait savoir. “Il y a un certain nombre de sujets de préoccupation critiques, dont beaucoup se chevauchent quant à leur impact et leur importance, qui seront examinés dans les semaines à venir, le sénateur Mitchell entrant plus amplement dans le détail des discussions pour voir où les Israéliens et les Palestiniens sont disposés à aller ensemble”, a-t-elle expliqué. Mitchell se rendra à Paris le 25 juin pour y rencontrer le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a déclaré le porte-parole du département d’Etat, P.J. Crowley.
L’émissaire spécial du président Barack Obama au Proche-Orient George Mitchell va se rendre en Europe la semaine prochaine pour un entretien avec le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou destiné à relancer rapidement les négociations entre Israël et les Palestiniens, ont rapporté mardi deux responsables américains.  George Mitchell projette de rencontrer Benyamin Nétanyahou à Paris, selon ces responsables qui ont précisé qu’il s’agirait du premier tête-à-tête entre les deux hommes depuis le discours de dimanche du Premier ministre israélien. Au cours de son discours, M. Nétanyahou a invité les Palestiniens à reprendre des pourparlers de paix, évoquant pour la première fois l’idée d’un Etat palestinien, mais à des conditions inacceptables par les Palestiniens. Les responsables américains se sont exprimés sous couvert d’anonymat car l’itinéraire du déplacement de George Mitchell n’a pas encore été finalisé. S’exprimant devant des journalistes mardi au Département d’Etat, l’émissaire spécial au Proche-Orient n’a pas évoqué son tout prochain voyage mais il a souligné qu’il avait bon espoir que ses discussions actuelles avec les dirigeants israéliens, palestiniens et de pays arabes sur la reprise de pourparlers de paix soient bientôt terminées. Une fois ce sera fait, a-t-il dit, l’administration Obama annoncera son projet concernant de nouvelles négociations.

AP
Vendredi 19 Juin 2009

Lu 231 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs