Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En artiste confirmée, Myriam Fares enchante le public de Mawazine avec ses multiples talents




La chanteuse libanaise Myriam Fares a conquis le nombreux public présent dimanche soir à la scène Nahda, dans le cadre de la 15ème édition du Festival Mawazine rythmes du monde (20-28 mai), avec un florilège de chants et de danses, proposant un mélange subtil de sonorités et de rythmes puisés dans la diversité musicale arabe et universelle. Ce n'est pas un hasard si on la surnomme "Reine de la scène" tant elle maîtrise son sujet de bout en bout, accaparant l'attention de toute l’assistance qui n'avait d'yeux que pour elle tout au long de la soirée. Tout de blanc vêtue, la jeune maman a tenu à ce que ses retrouvailles avec le public de Mawazine soient mémorables, interprétant d'emblée la chanson patriotique "Nidaa Al Hassan" pour exprimer le grand amour et l'estime qu'elle éprouve pour le peuple marocain et réaffirmer son attachement au riche patrimoine artistique national. Elle a également chanté à cette occasion "Alash Ya Ghzali" de feu Maâti Belkacem, pour le plus grand plaisir de ses admirateurs qui ont montré leur gratitude en répétant à l'unisson les paroles de cette célèbre chanson marocaine. Lors d'une conférence de presse avant son concert, la star libanaise avait exprimé sa fierté de se produire à Mawazine, l'un des plus grands festivals au monde arabe et un évènement musical de renommée mondiale. Sous les cris et les acclamations du public, Myriam Fares a répondu volontiers à ses sollicitations, enchaînant des tubes comme "Waheshni Eih", "Mouch Ananiya", "Eih lli Byehsal", "Khalani" et "Makano wein". Accompagnant chaque chanson de danses tantôt préparées à l'avance, tantôt improvisées, "la Reine de la scène" s'en est donnée à cœur joie pour reprendre les pas de danse d'une foule émerveillée, démontrant encore une fois sa spontanéité et sa grande capacité à interpréter avec brio toute sorte de chorégraphie. Le point d'orgue de ce spectacle a été sans doute la performance de Myriam Fares sur sa chanson en dialecte marocain "Tlah". A cette occasion, la star libanaise a été accompagnée sur scène par une troupe gnouie qui a épaté l'assistance par son spectacle.
L'ambiance de folie créée par la troupe gnaouie n'a laissé personne indifférent. Même Myriam Fares s'est jointe à eux et à leur univers pour créer une fusion de rythmes et de danses à couper le souffle.
Notant que le titre "Tlah", qui a connu un grand succès dans le monde arabe, a permis de faire connaître l’art gnaoui au-delà des frontières marocaines, Myriam Fares avait souligné qu’elle ambitionne de rendre hommage à toutes les cultures et à renforcer l’échange et les fusions des rythmes du monde.
Née à Ka far Shlal, dans le sud du Liban, Myriam Fares a démarré très jeune une carrière artistique remplie de succès. Sa chanson "Ana wil Shoq" la propulse dans le monde arabe pour produire ensuite de nombreux albums et clips à succès.  Au cours de ces concerts et tournées, Myriam interprète des chansons arabes modernes, populaires et orientales, et revisite aussi certains répertoires, notamment des classiques marocains. Toujours orientée vers la créativité et les nouvelles tendances, Myriam Fares collabore pour chacun de ses albums avec de grands compositeurs et producteurs de la musique arabe.

 

Mercredi 25 Mai 2016

Lu 302 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs