Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

En Italie, un salon pour réussir son divorce




Ces dix dernières années, le nombre de divorces a triplé en Italie, touchant même le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, tant et si bien qu'un salon a été organisé à Milan (nord) pour donner des recettes rendant la séparation moins traumatisante.
"Réussir" son divorce peut paraître une idée incongrue, mais en Italie, où il était jusqu'à récemment tabou et où les valeurs de la famille restent très importantes, l'expérience est souvent mal vécue.
"Pour beaucoup de gens, le divorce c'est la fin de tout alors qu'ici, on peut au contraire l'envisager comme un nouveau point de départ", explique à l'AFP-TV Rodolfo Duè, un "fils de divorcés" qui dit être venu "par curiosité".
Comme des dizaines d'autres visiteurs, il passe de stand en stand.
Et ce premier salon organisé en Italie offre vraiment toutes sortes de services: des cabinets d'avocats spécialisés aux sites internet pour célibataires, en passant par le coach en séduction ou la liste de divorce pour fêter la fin d'une union, à l'instar de la traditionnelle liste de mariage.
Milena Stojkovic, directrice de "Ciao Amore", est une "divorce planner" (organisatrice de divorces) qui offre "un service à 360 aux personnes qui traversent des moments difficiles, depuis les conseils juridiques et financiers à l'aide psychologique".
"Ciao Amore" s'enorgueillit d'ailleurs de faire savoir que l'an passé sur 35 couples reçus, elle a évité 7 séparations.
Son agence aide aussi, une fois le pas franchi, à trouver un nouveau logement, à déménager ou à trouver une baby-sitter, "des tas de petites choses qui peuvent paraître insurmontables quand on est en plein chaos émotionnel et qui peuvent vous plonger dans un état de panique", explique Mme Stojkovic.
Le secteur est en pleine croissance en Italie: le divorce y existe depuis 1974 et un mariage sur quatre se termine désormais devant les tribunaux avec 100.000 divorces par an. Dans la péninsule, la procédure est longue et complexe puisqu'une fois signé l'accord de séparation, trois ans sont encore nécessaires avant l'étape finale.
De nombreux stands du salon cherchaient à dédramatiser l'évènement en proposant de changer d'air avec une cure thermale en Slovénie, de modifier la "déco" de son appartement, de visiter le site pour célibataires "citysingle" ou de participer au 3ème marathon des célibataires à Milan le 6 juin.
Mais certains se voulaient surtout pragmatiques, notamment pour accélérer la procédure de divorce en prouvant les infidélités du partenaire à travers le recours à un détective privé ou un test de paternité.
"Les statistiques disent qu'un enfant sur six est élevé par quelqu'un qui n'est pas son père biologique. Clairement, ce test est demandé par des couples qui sont déjà en crise et où l'honnêteté de la compagne est remise en question", explique à l'AFP Valentina Cesati, PDG du laboratoire Gentras, spécialisé dans ce type de tests.
A 400 euros le test de paternité et de 60 à 120 euros l'heure de filature par un détective privé, les procédures de divorce sont un véritable business.
Certains stands faisaient aussi le pari de l'humour et de l'optimisme, en particulier Andrea Favaretto, auteur du livre sur la séduction "Deviens un As de Coeur", ou un coach qui démontrait en direct à un public très attentif comment conquérir une future proie.
En dernier ressort, une agence milanaise appelée Uniq propose aux néo-séparés ou divorcés de participer à une soirée à l'issue de laquelle leur sont offertes des petites poupées vaudous avec épingles pour se défouler contre leurs "ex".

AFP
Mercredi 12 Mai 2010

Lu 237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs