Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Empoisonnement suspecté après la mort de 2000 antilopes




Les autorités du Kazakhstan ont annoncé vendredi la mort, probablement par empoisonnement, de 2.000 saïgas, une espèce d'antilope en voie d'extinction, alors que la veille elles avaient fait état de 200 décès.
"Aujourd'hui (vendredi), selon la commission d'enquête sur les causes de la mort des animaux, les corps d'environ 2.000 saïgas ont été retrouvés" dans l'ouest du pays, a annoncé Erlan Nyssanbaïev, chef du comité des gardes-chasse et gardes forestiers du ministère de l'Agriculture, cité par Interfax-Kazakhstan.
Les experts ont constaté chez ces animaux "des ventres gonflés, une mousse verdâtre à la gueule et une très forte diarrhée", a-t-il ajouté."Les vétérinaires ont souligné que ces trois symptômes étaient des signes clairs d'empoisonnement", a annoncé M. Nyssanbaïev.
"Nous attendons que la cause exacte de cette hécatombe soit déterminée, et après ça nous trouverons les coupables, une enquête criminelle sera ouverte", a-t-il insisté.
Les autorités kazakhes avaient déjà fait état jeudi de 200 morts de saïgas, mais elles avaient alors jugé qu'il s'agissait sans doute d'une épizootie.
Le saïga, qui vit dans les steppes du Kazakhstan et de l'ouest de la Mongolie, a vu sa population chuter depuis les années 1990 d'un million d'individus à environ 50.000, selon le site de l'organisation mondiale de protection de la nature, WWF.
Le ministère du Kazakhstan estime pour sa part qu'en 2009 il y avait 81.000 bêtes, dont 26.600 dans la région où les morts suspectes de saïgas ont été constatées ces derniers jours.
Les cornes des mâles sont très prisées dans la médecine traditionnelle chinoise, ce qui a entraîné une envolée du braconnage après la chute de l'Union soviétique. L'habitat des saïgas est par ailleurs menacé par l'extension de l'agriculture.
Le saïga, seule antilope d'Europe, est aisément reconnaissable par son museau allongé qui donne un aspect de courte trompe.

AFP
Lundi 24 Mai 2010

Lu 256 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs